Société

Pentecôte 2016: RCC quitte le Haut conseil des églises

Alors que toutes les églises de la RD-Congo notamment Catholique, Protestant, Réveil et autres ont célébré la fête de Pâques dans leurs assemblées respectives, les chrétiens du Renouveau charismatique au Congo -RCC- se sont retrouvés sur le terrain situé entre l’Avenue de l’enseignement et le Boulevard triomphal, dans la commune de Kasa-Vubu. Motif: célébrer la Pentecôte. Pour les chrétiens, c’est une fête célébrée le cinquantième jour après Pâques, en mémoire de la descente du Saint-Esprit sur les apôtres. Au cours de cette journée, le Pasteur Dr Abraham Ngalasi Kurisini Aggrey a annoncé le retrait du RCC du Haut conseil de l’église des réveils, charismatique et autres. Cela se justifie par le fait que la réputation ne s’achète pas et certains serpents attachés aux bras doivent en être détachés et jetés au feu. Voilà pourquoi sa communauté reste simplement RCC.
Ce n’est plus un secret. Le RCC ne fera plus partie du Haut conseil de l’église de réveil, charismatique et autre dont le Pasteur Léopold Mutombo Kalombo est président. Le Pasteur Ngalasi, président national du RCC, l’a bien dit le dimanche 15 mai dernier. A l’en croire, cette décision n’est pas prise par précipitation. La communauté a consulté Dieu dans le livre des Psaumes 139: 23-24 qui dit: «Sonde-moi, ô Dieu et connais mon cœur! Eprouve-moi et connais mes pensées. Regarde si je suis sur la mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l’éternité». Aussitôt, a fait savoir le Pasteur Ngalasi, Dieu a formulé sa recommandation au RCC en 2016. Dans sa marche, avec la conviction du Saint-Esprit, le RCC devrait être différent des autres. «Tant il est vrai que le RCC est une redécouverte que le Saint-Esprit dans son action dans le monde, dans les églises, dans la vie des personnes. Le Saint-Esprit vient de changer radicalement la vie de ceux qui ont fait l’espérance», a confié le docteur Ngalasi pour signifier que l’Eternel dit que quand le Saint-Esprit sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement. Dans l’évangile, la tâche principale du Saint-Esprit, à travers la prédication, consiste à convaincre le monde. Le verbe «convaincre» pour Ngalasi signifie aussi exposer et persuader. S’agissant du péché, le représentant de l’Eglise La louange a expliqué que le Saint-Esprit met en évidence le problème du péché, incrédulité afin de susciter une prise de conscience, de culpabilité et le besoin du pardon. «Le ministère de la conviction de l’Esprit agit aussi dans la justice. L’Esprit convainc les hommes que Jésus-Christ est le fils de Dieu et qu’il est juste», a déclaré le Pasteur Ngalasi. «On ne peut pas être charismatique et continuer de vivre dans le péché comme si le Saint-Esprit ne nous a pas convaincu», a-t-il poursuivi. Sous les applaudissements, le responsable de l’Eglise La louange a signifié que les enfants de Dieu doivent favoriser dans des assemblées une relation d’intimité personnelle avec Christ et mettre l’accent sur la sainteté comme mode et style de vie. Car, sans la sainteté, personne ne peut être utile à Dieu. Sans la sainteté, il n’a pas d’intimité, communion avec Dieu. Et sans la sainteté, personne ne verra le Seigneur. En définitive, a-t-il expliqué, la conviction du péché, la justice et le jugement sont l’une des preuves les plus sûres de présence de l’œuvre du Saint-Esprit dans une assemblée. «Grâce à la manifestation du Saint-Esprit, le péché sera dénoncé, la repentance proclamé et le pécheur convaincu», a ajouté le Pasteur Ngalasi. Dans sa prédication sur la Pentecôte, le Pasteur Jephté Malongo de l’Afrique du Sud a signifié que le Saint-Esprit est une personne avant d’être une consolation. Aussi, a-t-il expliqué, le pourquoi de la plénitude du Saint-Esprit et quelques vérités sur ses activités.
Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer