Société

Le Parquet général blanchit Ahmed Kalej Nkand

Aucune infraction n’a été retenue à charge d’Ahmed Kalej NKand, administrateur directeur général et membre du Conseil d’administration de la Générale des carrières et des mines -GECAMINES. C’est le verdict du Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, rendu le vendredi 14 octobre 2016, dans l’affaire d’acquisition des engins miniers d’occasion par la GECAMINES en 2013.
Après enquête et confrontation de différentes parties, le Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe n’a trouvé aucune preuve inculpant Ahmed Kalej Nkand, révoqué de ses fonctions d’administrateur directeur général et de membre du Conseil d’administration de la Gécamines, le 26 juillet 2014 pour ce qu’a qualifié Me Coco Kayudi, bâtonnier du barreau de Matete, de manquements graves dans l’exercice de ses fonctions.
Il a fallu deux ans d’enquêtes minutieuses sur le terrain pour élucider l’inexactitude de ces allégations portées à charge d’Ahmed Kalej Nkand. Il s’est avéré que le matériel mis en cause a été bien livré à la GECAMINES, du moins pour la partie effectivement payée par cette dernière. Après avoir examiné ces équipements, les experts les ont jugés de bonne qualité et susceptibles de fonctionner pendant encore plusieurs années.
Conformité des prix d’acquisition
«Les prix d’acquisition ont été conformes à la moyenne pratiquée sur les marchés internationaux», ont-ils avancé. Après avoir longtemps évolué dans le secteur bancaire principalement à la Banque centrale du Congo -BCC- où il a occupé différents postes, Ahmed Kalej dispose d’une expérience avérée dans le secteur minier et a également siégé comme membre des Conseils d’administration de plusieurs sociétés, entre autres la GECAMINES, la SICOMINES, le KCC.
Blanchi et ragaillardi par cette décision de la justice, Kalej Nkand se montre également déterminé à porter son expertise dans la relance de cette entreprise qui a été longtemps le fleuron de l’économie de la RD-Congo. La décision de la justice ouvre par la même occasion de nouvelles perspectives dans la carrière d’Ahmed Kalej Nkand. Il est prêt à relever d’autres grands défis pour soutenir la marche de la RD-Congo vers son émergence.
Plan stratégique de développement 2012- 2016
Pragmatique et visionnaire, Kalej Nkand a doté la GECAMINES d’un plan stratégique de développement 2012-2016. Ce plan a remporté l’adhésion des travailleurs et de différents partenaires de la GECAMINES et a contribué à la reconstitution des réserves minières. Grâce à ce plan, ces réserves minières sont passées de 630.000 tonnes en 2010 à près de 11.000.000 tonnes en 2014.
Ce succès résulte non seulement de la récupération des gisements de Deziwa et d’Acaille avec des réserves estimées à près de 5.000.000 de tonnes, mais aussi de la réhabilitation des usines de traitement métallurgiques ainsi que de la construction d’une usine HMS à Kambove, près de Likasi, inaugurée en 2013. Ce plan a également prévu le lancement du projet de construction de la centrale thermique de Luena afin d’apporter la solution au déficit d’énergie électrique qui handicape le secteur minier.
Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer