Société

Mgr Matondo Kwa Nzambi vénéré par les BYM

Quatre ans se sont écoulés depuis que Mgr Ignace Matondo Kwa Nzambi, fondateur de la communauté Bilenge ya mwinda -BYM-, a été rappelé auprès de Dieu de qui il a reçu la mission d’encadrer les jeunes pour leur épanouissement total. En vue de lui rendre un vibrant hommage, un pèlerinage a été organisé hier dimanche 13 septembre 2015 depuis la Paroisse Sainte Elisabeth à Pompage jusque dans sa dernière demeure à l’enceinte du noviciat Buisson ardent des pères Scheuts à Mbudi, dans la commune de Mont-Ngafula. Réunis autour de l’abbé Robert Disuka, responsable diocésain des BYM, ces jeunes se sont  recueillis devant la tombe de celui qu’ils considèrent comme prophète et précurseur du monde de lumière.
«La date du 9 septembre revêt d’une importance capitale pour nous. C’est l’anniversaire de décès du Père fondateur de notre communauté. Nous l’avons consacrée Journée Mgr Matondo», s’est ainsi exprimé l’Abugaza Yannick Zanga, avant de préciser: «chaque année, depuis l’an 1 de la mort de Mgr Matondo, nous venons nous recueillir devant sa tombe, car celle-ci est un symbole de passage de la mort physique à la vie éternelle».
Tout le long de ce pèlerinage, les BYM ont récité le chapelet. Devant la tombe du feu Mgr Matondo Kwa Nzambi, ils se sont recueillis et entonnés des chants initiatiques pour saluer ce grand homme de l’Eglise catholique RD-congolaise, plongé dans le sommeil éternel. Il s’en est suivi d’une messe dite par l’abbé Robert Disuka, estimant que les enseignements laissés par cet illustre sont toujours d’actualité et les appliquer aideront les jeunes à bâtir un monde de paix, où tous nous serons à l’aise. «De la part la solide formation que ces jeunes reçoivent, nous pouvons espérer d’eux beaucoup de choses pour la construction de ce même pays», a-t-il confié, tout en appelant ces jeunes à honorer de plus belle la mémoire de Mgr Matondo en pratiquant au quotidien ces enseignements qui les conduiront vers Jésus-Christ, leur initiateur principal.
40 ans après sa fondation, la Communauté Bilenge ya mwinda continue son bonhomme de chemin dans sa vocation d’encadrer du tout point de vue les jeunes qui sont l’avenir. Elle a poussé ses racines à Saint Pierre, dans la commune de Kinshasa, avant de prendre forme à Saint Alphonse à Matete en 1974. Père Ignace Matondo Kwa Nzambi était lassé de voir la jeunesse s’est plongée de plus en plus dans ce qu’il a qualifié de 5D négatifs: Débauche, débit de boisson, défoulement, drogue et détournement. Aujourd’hui cette communauté de vie a tellement porté du fruit qu’elle compte dans son rang des cadres dans divers secteurs de la vie sociale.

Laurent OMBA

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer