Société

La CENI présente EDUCIEL aux partenaires techniques et financiers

La Commission électorale nationale indépendante -CENI- a présenté aux partenaires techniques et financiers du processus électoral la nouvelle commission Education civique et observation électorale -EDUCIEL. Cet acte prouve que la Société civile RD-congolaise est résolument prête à accompagner le processus électoral dans les domaines de l’éducation civique et observation électorale. Elle vient de boucler le processus de mise en place d’EDUCIEL, commission qui, selon les représentants de la Société civile, aura pour mission d’accompagner et sensibiliser le processus. André Mpungwe, vice-président de la CENI, a annoncé la mise en place d’un groupe de travail chargé de coordonner les actions d’appui à EDUCIEL.
Les membres de l’EDUCIEL ont été présentés aux partenaires de la CENI au siège de la Centrale électorale à Gombe. André Mpungwe, vice-président de la CENI, a pris acte et manifesté son enthousiasme, tout en félicitant la mise en place de cette structure de la Société civile.
«Je tiens à remercier les responsables de toutes les organisations, structures et réseaux de la Société civile pour le travail abattu. Le temps passé dans la mise en place de l’EDUCIEL démontre à suffisance combien la mission est de taille», a-t-il souligné.
Et d’ajouter: «comme vous vous êtes engagés dans le Protocole d’accord signé avec nous, nous attendons de l’EDUCIEL qu’elle s’investisse activement et de manière responsable dans la réalisation d’un programme d’éducation civique électorale de qualité, une information électorale responsable et une mobilisation tous azimuts de l’ensemble de notre population». Le vice-président de la CENI a outre annoncé la mise en place d’un groupe de travail chargée de coordonner techniquement les actions d’appui à l’EDUCIEL.
«Au regard de la taille de la mission qui vous incombe, je veillerai à la mise en place rapide d’un groupe de travail CENI-EDUCIEL et partenaires afin d’adopter ensemble les priorités déclinées par votre commission. Cette équipe travaillera d’arrache-pied pour produire, dans les meilleurs délais, des résultats attendus par tous», a-t-il indiqué.
Les 6 membres élus de la coordination ont été puisés au sein du Secrétariat permanent de l’EDUCIEL à faveur d’une procédure régulièrement observée. Il s’agit notamment de Gérard Bisambu, coordonnateur et porte-parole, Ferdinand Kapanga, coordonnateur et porte-parole adjoint, Docteur Freddy Bonganga, coordonnateur chargé de l’éducation civique électorale, André Kiomba, coordonnateur chargé de l’observation électorale Florence Mbwiti, coordonnatrice chargée du genre et élections, Pierre Kapinga, coordonnateur chargé du suivi et évaluation.
Pour sa part, Gérard Bisambu a rappelé que c’est depuis le 9 juillet 2015 que le Protocole d’accord créant l’EDUCIEL a été signé par les organisations de la Société civile de la RD-Congo. «L’EDUCIEL est un cadre permanent de dialogue et d’échange entre les organisations de la Société civile travaillant dans le domaine de l’éducation civique et observation électorale, qui vise à maximiser la qualité  et l’efficacité des activités d’information et sensibilisation, de mobilisation et d’observation électorale menées par ses membres sur terrain en vue de l’appropriation du processus électoral par les citoyens RD-congolais», a-t-il fait savoir.
Et de conclure: «permettez-nous de nous adresser maintenant aux acteurs clé du processus électoral. A ceux-ci, il s’avère important de clarifier l’importance et la pertinence de l’EDUCIEL. Cette structure n’est nullement une émanation de la CENI. Elle est plutôt une volonté propre de la Société civile à s’engager en concertation dans la préparation de la population à une participation responsable aux élections. A ce titre, elle est une idée, une vision, un principe, des valeurs sociales, une action constructive, une identité à travers la multi façon d’être Société civile positive aux fins de contribuer aux élections crédibles, transparentes, justes et apaisées. Elle garde ainsi une part d’autonomie de ses actions».
Parousia MAKANZU et Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer