Société

Agriculture en Afrique: les dirigeants mondiaux promettent USD 60 milliards

A Nairobi au Kenya, les Chefs d’Etats, chefs d’entreprises et leaders d’organisations mondiales se sont de nouveau engagés à accompagner la transformation de l’agriculture en Afrique. Cet engagement s’est traduit par la promesse d’un financement d’USD 60 milliards. Strive Masiyiwa, président du conseil d’administration de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique -AGRA-, a indiqué, au cours d’un diner de gala, que ces promesses de financement ont atteint au moins deux fois les prévisions initiales sur lesquelles son organisation tablait. La Banque africaine de développement -BAD- est celle qui a pris l’engagement le plus important en promettant d’injecter USD 22,71 milliards. Pour sa part, le Président kenyan Uhuru Kenyatta a promis un investissement d’USD 200 millions dans l’agriculture de son pays afin d’accompagner quelques 150 000 producteurs en leur donnant accès aux fertilisants et au marché. «Nous savons ce qui doit être fait, alors faisons-le. Nous devons lier l’agriculture aux autres secteurs prioritaires. De cette façon, nous serons en mesure de combattre la faim et de créer des emplois pour des centaines de milliers de personnes», a affirmé, quant à lui, le Président rwandais Paul Kagamé. Ces engagements ont été pris à l’occasion du 6ème Forum pour une révolution verte en Afrique.
CM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer