PolitiqueSociété

Toussaint Alonga entend renouveler la classe politique

Engagé dans une vision de renouvellement de la classe politique pour le changement, le député national Toussaint Alonga continue de multiplier des stratégies pour faire entendre sa voix. Il vient de lancer la Nouvelle dynamique de l’opposition pour le changement- NDC. Le lancement officiel de cette plate-forme politique est intervenu, samedi 16 juillet 2016 à la Foire internationale de Kinshasa.
Selon cet élu du peuple, sa formation politique contribuera à la déroute des antivaleurs qui gangrènent l’espace politique RD-congolais. Une bataille politique à laquelle Toussaint Alonga se lance seul, bien qu’ayant, à l’en croire, la bénédiction des leaders d’autres partis, regroupements et plates-formes politiques.
Toussaint Alonga vient de placer la barre très-haut. Il vient de mettre en place une plate-forme dénommée «Nouvelle dynamique de l’opposition pour le changement-NDC ». L’idée de mettre en place cette plate-forme politique lui est venue de l’analyse approfondie de la situation politique du pays.
Toussaint Alonga avoue avoir compris que la situation traversée par la RD-Congo est éminemment politique et appelle à une solution politique. Ce qui l’a amené à réunir les politiques et la population autour de la NDC. Une mission accomplie, car tout s’est passé à merveille samedi dernier.
La population est venue de quatre coins de la ville pour soutenir ses idées pertinentes. Selon le député Toussaint, depuis 1960 à ce jour, la situation politique est marquée par la répétition des égarements politiques. La classe politique actuelle est minée et ruinée par les conflits individuels, doublés de la corruption morale.
Ce comportement a une incidence sur le marché de la nation et crée un doute profond dans le chef des RD-Congolais sur la capacité des opérateurs politiques actuels d’apporter des solutions durables aux nombreux et épineux problèmes qui sévissent à la nation. «Dès l’instant où l’habitude a la force d’habituer à l’inhabituel pour parer à la perpétuation des antivaleurs, les leaders des partis, regroupements politiques et plates-formes se sont enjoints à nous pour créer la NDC. Une initiative ayant pour mission de contribuer à la mise en déroute de ces fléaux qui gangrènent l’espace politique et enlèvent sa noblesse», a-t-il déclaré. Et de poursuivre: «ce comportement politique extrêmement dangereux pour l’avenir du pays se manifeste par des tergiversations de tout genre, devant des questions d’intérêt national auxquelles la résolution nécessite singulièrement, l’unité et l’humilité.
La classe politique actuelle est préoccupée à autre chose qu’à l’intérêt de la nation. La NDC plaide pour son renouvellement».
Pro-dialogue
La Nouvelle dynamique de l’opposition pour le changement croit en une participation au dialogue tel que voulu par la Résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations unies et entend y prendre part de manière active.
Pour le député Alonga, le dialogue est incontournable pour éviter les risques de rechute dans l’instabilité politique. Son vœu est de voir le pouvoir en place assainir l’environnement politique en vue de préparer les esprits à un processus électoral apaisé. Au finish, il a invité la jeunesse RD-congolaise à adhérer massivement à cette plate-forme afin de mener ensemble ce combat de renouvellement de la classe politique. Il a aussi mobilisé les participants à accueillir le président de l’UDPS qui arrive le 27 juillet prochain.
Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer