Politique

Retour du président de l’UDPS à Kinshasa: le point de vue de Timothée Moleka

Le Rassemblement de l’Opposition a récusé le facilitateur du dialogue, Edem Kodjo. Timothée Moleka Nzulama, administrateur des sociétés et président national de l’UPPA, un parti politique de la Majorité présidentielle -MP- n’a pas retenu sa langue. Cet ancien député national, ministre et président du FC Kalamu à l’époque du Maréchal Mobutu, Timothée Moleka s’est entretenu avec AfricaNews, hier jeudi 28 juillet à sa résidence dans la commune de Ngaliema. Selon lui, le retour d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa facilitera la tâche au facilitateur.
Alors que le début des travaux du Comité préparatoire du dialogue politique initié par le président Joseph Kabila est fixé pour ce samedi, le Rassemblement de l’Opposition récuse l’ancien Premier ministre togolais. Les principaux griefs d’Etienne Tshisekedi reposent sur les préalables allant dans le sens du respect de la Résolution 2277 des Nations-Unies. Timothée Moleka Zulama, membre de la MP est contre cette idée. Il a, par contre, loué le go donné pour le lancement du dialogue. Il est ému de voir revenir à Kinshasa l’opposant Etienne Tshisekedi, 83 ans, en convalescence à Bruxelles depuis le mois d’août 2014. Pour lui, le retour du président de l’UDPS était attendu par ses alliés et tous les RD-Congolais. Il a estimé que ce retour doit faire revenir Etienne Tshisekedi à la raison pour le bien-être des RD-Congolais. Artisan de la paix, le président d’UPPA a appelé la population au respect de la démocratie et à la tolérance politique. Question de voir le meeting de la MP prévu ce vendredi au stade Tata Raphaël et celui de l’Opposition le dimanche prochain se tenir paisiblement et sans incidents. Moleka a demandé seulement aux participants au dialogue d’être prêts.
Consultations politiques de Sassou
Selon ses dires, Sassou Nguesso, président de la République du Congo, doit continuer ses consultations avec la classe politique de la RD-congo. «La RD-Congo et la République du Congo sont deux pays proches sur le plan géographique, mental et des us et coutumes. Il est bon qu’il reçoive les uns et les autres dans le but d’éclairer l’opinion», a-t-il expliqué. Il a précisé que les consultations faites par le président Brazza-congolais s’inscrivent dans l’optique des préparatifs du dialogue national et inclusif. L’on se souvient que dans un passé récent, le président Denis Sassou avait offert ses bons offices à la classe politique RD-congolaise dans le cadre des concertations nationales. Moleka a signalé qu’il est possible que le dialogue aboutisse à un gouvernement de transition et qu’il est souhaitable que tout le monde s’implique dans le programme d’organisation des élections. Parlant de son parti, il a révélé qu’il se porte mieux et est en pleine mutation car le vice-président est au four et moulin en se préparant pour les élections.
Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer