PolitiqueSociété

RDC : APNG invite les femmes à travailler pour briguer les postes de prise de décisions

En marge de la clôture du mois de la femme, la ligue des femmes de l’Alliance des patriotes de la nouvelle génération -APNG- a organisé une conférence samedi 03 avril 2021 en la salle Fan Zone, dans la commune de Kinshasa. A cette occasion, Eudoxie Mangaza, présidente nationale de cette ligue, a sensibilisé les femmes à voter massivement pour leurs paires lors de l’élection de 2023. Miriam Nguwa, chargée des questions politiques, a encouragé les femmes à faire la politique. Par ailleurs, Jean Sikatenda, secrétaire général de l’APNG, elle, a invité les femmes à travailler pour mériter les postes.

Le mois de mars dédié à la femme a été clôturé avec faste à l’Alliance des patriotes de la nouvelle génération -APNG- où sa ligue des femmes a organisé une conférence à l’intention de ces dernières. Plusieurs intervenants se sont succédés à la tribune. Eudoxie Mangaza, présidente de cette ligue, a articulé ses propos autour du thème national: «Leadership féminin d’excellence, société égalitaire et numérique de l’ère du Covid-19». S’agissant du leadership féminin, il n’est plus à démontrer car celle-ci occupe des hautes fonctions dans toutes les institutions du monde et dirige avec anxiété et dévouement plus que ses semblables au point même d’arracher et faire sienne certaines responsabilités qu’exerçaient les hommes de mauvais goût qui l’étouffaient», a-t-elle souligné.

Par rapport à l’apport de la femme dans l’élimination du Covid-19, Eudoxie Mangaza a affirmé que la femme a joué et continue de jouer un rôle très important dans la gestion de cette pandémie. «En premier plan comme docteure, chercheur, la femme se lance comme les hommes dans la sensibilisation  des respects des gestes barrières pour ne pas être contaminé et limiter la propagation du virus et participe aussi comme personnel soignant au risque et péril de sa vie», a-t-elle signalé, en ajoutant: «la femme participe aussi comme chercheure, ensemble avec les hommes, dans des laboratoires sophistiqués pour la cherche du vaccin préventif ou curatif».

Elle a également révélé que certaines femmes choisissent de faire des ateliers et colloques parfois par vidéo conférence pour sensibiliser le monde sur la dangerosité de Coronavirus qui, au stade d’aujourd’hui, n’a pas encore été maîtrisé.

Pour sa part, Miriam Nguwa, chargée des questions politiques, a encouragé les mamans à faire la politique car, selon elle, le mariage n’est pas incompatible avec la politique. «Une femme doit faire la politique ensemble avec son mari », a-t-elle dit.

A son tour, Jean Sikatenda, SG de l’APNG, a commencé son propos en expliquant succinctement l’origine de la journée de la femme. Il a, en outre, invité les femmes à travailler d’arrache-pied pour briguer les postes de prise des décisions. Il a aussi exhorté les femmes à appartenir à un seul parti politique. Par ailleurs, Eudoxie Mangaza a demandé aux femmes de voter pour les femmes lors des élections avenir. «Selon les statistiques, les femmes sont plus nombreuses que les hommes. Si seulement les femmes votent pour les femmes, nous allons diriger ce pays», a-t-elle conclu.

Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer