Politique

Laurent Batumona restitue l’Accord du 31 décembre à sa base

«Le Mouvement de solidarité pour le changement -MSC- a signé cet accord librement et sans réserve. Le Rassemblement ne présentera qu’un seul nom de Premier ministre suivant l’esprit et la lettre de l’accord. Il n’est pas question de présenter 2, 3 ou 5 noms comme le suggère la MP», a-t-il dit.
A la faveur de la cérémonie d’ouverture de l’Université du changement de son parti axé sur le thème: «Alternance et gouvernance», Laurent Batumona, président national du Mouvement de solidarité pour le changement -MSC-, a procédé à la restitution, à sa base, des discussions directes du dialogue politique inclusif du Centre interdiocésain de Kinshasa. D’entrée de jeu, il a indiqué que le MSC a signé cet accord librement et sans réserve. Et ce, en épinglant le comportement de la Majorité présidentielle -MP- qui se livre à des manœuvres dilatoires pour retarder l’application de l’Accord du 31 décembre 2016 alors qu’elle a déjà obtenu le glissement qu’elle a cherché depuis 2012. «C’est pour cette raison que le MSC encourage les Evêques de la CENCO à poursuivre les travaux jusqu’au bout», a-t-il dit. Le MSC a dénoncé les atermoiements et tergiversations de la MP dans la répartition des responsabilités aux termes de l’arrangement particulier. «C’est dans leur vision de retarder l’application de l’accord et le processus électoral», a-t-il dénoncé avant d’appeler la population à la vigilance sur toute forme de dictature qui change de physionomie. Décriant certaines mauvaises pratiques telles que le pillage et le détournement des richesses nationales, Laurent Batumona s’inscrit en faux contre cette tendance visant à exercer une oppression aveugle sur la population dans le but de protéger une poignée d’hommes déterminée à tout prix à poursuivre cette prise en otage des RD-Congolais.
Le Rassemblement ne présentera qu’un seul nom
Quant au choix du Premier ministre, Batumona a précisé que le Rassemblement ne présentera qu’un seul nom suivant l’esprit et la lettre de l’accord et qu’il n’est pas question de présenter 2, 3 ou 5 noms comme le suggère la MP. En organisant cette université, le leader du MSC ambitionne de placer les membres de son parti dans l’ordre de bataille des prochaines élections générales. Plusieurs nouveaux adhérents au parti sous la mobilisation du secrétaire général adjoint Jules Mukumbi ont été présentés. Le président national du MSC a saisi cette opportunité pour leur donner une somme d’informations afin de leur permettre de mieux affronter la période pré-électorale qu’impose l’Accord politique de la Saint Sylvestre. «2017 étant une année électorale, restons unis afin de ratisser large. Rangeons-nous pour la bataille électorale car, le MSC aura des candidats conseillers municipaux, maire de la ville en passant par les députés nationaux et provinciaux, nationaux et des sénateurs jusqu’au poste de candidat président de la République», a-t-il annoncé.
Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer