Politique

L’appel des FCIR au Président Kabila

«Nous exhortons la famille politique du Chef de l’Etat à bannir sa condition de la présentation de trois personnes à la nomination du futur Premier ministre par le Rassemblement, dans le but de débloquer la crise politique actuelle», proposent les FCIR dans une déclaration lue par John Mbaya Ntita, coordonnateur de cette plateforme
John Mbaya Ntita, coordonnateur principal des Forces centristes indépendantes de la République -FCIR-, a, au cours d’une déclaration faite samedi 25 février à Kinshasa, indiqué que sa plateforme politique est préoccupée par la situation politique actuelle que traverse la RD-Congo, plus particulièrement le blocage persistant dans l’application de l’Accord du 31 décembre 2016, sous les auspices de la Conférence épiscopale nationale du Congo -CENCO. Pour mettre fin à ce blocage et éviter le chaos au pays, les FCIR exhortent la famille politique du Chef de l’Etat à bannir leur condition de la présentation de trois personnes à la nomination du futur Premier ministre par le Rassemblement.

Les membres du Bureau politique de la plateforme dénommée les Forces centristes indépendantes de la République -FCIR-, réunis samedi 25 février 2017 au siège de la plate-forme à Kinshasa, affirment avoir suivi avec beaucoup d’indignation l’évolution des activités politiques en RD-Congo caractérisée par l’amateurisme politique et l’inconscience de ses leaders politiques. Fort des expériences douloureuses vécues par le peuple RD-congolais depuis l’accession du pays à la souveraineté internationale le 30 juin 1960, ces forces estiment que l’application des résolutions de l’Accord de la Saint Sylvestre est la seule voie pacifique devant conduire à l’organisation des élections apaisées en RD-Congo. Pour ce faire, les FCIR exhortent la famille politique du Chef de l’Etat à bannir sa condition de la présentation de trois personnes à la nomination du futur Premier ministre par le Rassemblement, dans le but de débloquer la crise politique actuelle.
Dans cette optique, les FCIR demandent à la Facilitation qui est la CENCO d’accélérer l’application des ses accords de manière à donner l’espoir de vivre au peuple RD-congolais qui continue à croupir dans la misère. Pour plus d’engagement, les FCIR sollicitent l’implication personnelle de tout acteur politique RD-congolais, sans tenir compte de sa couleur politiques ni des sentiments ethniques ou tribaux de se dépasser pour offrir aux RD-congolais la paix et la cohésion nationale.
Enfin, les Forces centristes indépendantes de la République présentent leurs condoléances les plus attristées à la famille biologique et politique du grand Patriarche et père de la démocratie RD-congolaise, le feu Etienne Tshisekedi Wa Mulumba. «La mort étant un phénomène naturel qui surprendra tout le monde, nous exhortons l’ensemble de la classe politique en général et la famille du président Tshisekedi Wa Mulumba en particulier à ne pas polémiquer sur la mort de notre Patriarche, conjuguons nos efforts pour l’enterrer avec honneur et dignité», concluent-elles.
Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer