Politique

Devenue l'ombre d'elle-même un an après la mort de Banza Mukalayi, UDCO perd sa place au gouvernement

Mai 2016-Mai 2017. Une année s’est écoulée depuis la mort de Baudouin Banza Mukalayi, leader de l’UDCO. Un anniversaire que les militants de cet important parti sociétaire de la Majorité présidentielle vivent dans la double douleur: outre le mauvais souvenir de la perte de leur icône, ils expérimentent la perte de vitesse et d’influence du parti, devenu l’ombre de lui-même… au point d’être absent du gouvernement malgré ses 6 sièges à l’Assemblée nationale et 2 sièges au Sénat, là où des petits partis politiques ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Tout en rappelant à la Majorité présidentielle le rôle de l’UDCO dans le Grand Katanga, l’actuel bastion de l’Opposition à Kabila, les militants se plaignent de la léthargie et demadent au leadership en place de rectifier le tir.
YA KAKESA

Articles similaires

Fermer
Fermer