Politique

Décès de Tshisekedi: NOGEC traduit Mishiki en justice

«Le Procureur général de la République -PGR- vient d’ordonner l’ouverture de l’enquête sur le décès d’Etienne Tshisekedi. La première audience de confirmation de la plainte de NOGEC est fixée à ce vendredi 17 février à 12 heures, Willy Mishisiki y est également convoqué» a annoncé NOGEC dans un communiqué ce jeudi. Le PGR a convoqué cette audience pour la confirmation de la plainte déposée par la Nouvelle génération pour l’émergence du Congo -NOGEC- contre le vice-ministre de l’Energie Willy Mishiki sur les circonstances de la mort d’Etienne Tshisekedi dans un hôpital à Bruxelles. Constant Mutamba président de NOGEC cité par Actualite.Cd, se dit satisfait de la démarche du Parquet général de la République et espère une suite favorable.
«C’est un satisfecit pour NOGEC qui a cru en la justice de son pays en formulant sa requête auprès du PGR en vue de l’ouverture d’une enquête sur le décès du président Tshisekedi. Il est question dans cette démarche de que lumière soit faite sur les propos de monsieur le vice-ministre Willy Mishiki, tenu le 28 janvier 2017, alors qu’il était l’invité du magazine «Equipe nationale», 4 jours avant le décès du président Tshisekedi» a annoncé Mutamba.
Dans une conférence de presse tenue lundi 13 février à Bruxelles, les familles biologique et politique d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba ont envisagé une autopsie sur le corps de l’illustre disparu à 84 ans d’âge de suite d’une embolie pulmonaire d’après des sources officielles. Son fils Félix Tshisekedi, proposé candidat Premier ministre du rassemblement ce jeudi 16 février, avait déclaré lors de cette conférence qu’il n’accusait personne, mais la famille et les médecins doivent se concerter pour demander l’autopsie.
Félix Tshisekedi ne s’explique pas le fait que les médecins soient passés de l’anesthésie générale alors qu’ils avaient proposé celle locale avant d’opérer la jambe de son père décédé. Il y a de quoi s’inquiéter sur cette mort tragique.
Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer