Politique

A Bruxelles, Noël Tshiani suscite l’espoir pour un nouveau Congo

En séjour à Bruxelles sur invitation du Groupe Epiphanie et de la Dynamique Congo, Noël Tshiani s’est entretenu le 23 avril avec ses compatriotes RD-congolais et des invités belges à qui il a présenté dans les détails ce qu’il est désormais convenu d’appeler «Le Plan Marshall de Noël K. Tshiani pour la RDC».
Pour le banquier international, s’il est de notoriété publique que la RD-Congo est un géant aux pieds d’argile, il est aussi vrai que c’est en tenant compte des critères de bonne gouvernance, du respect de la démocratie et des droits de l’homme ainsi que dans la lutte inlassable contre les antivaleurs sous toutes leurs formes, l’amour du travail bien fait, la discipline individuelle et collective, le respect des biens publics, la prise en mains par les RD-Congolais de leur destin que se construira un Congo nouveau, fort et prospère.
Dans une situation désespérée comme celle de la RD-Congo aujourd’hui, le Plan Marshall de Noël K. Tshiani pour la RDC» devrait susciter l’«espoir» qu’un autre Congo, un Congo Nouveau, Meilleur et plus fort qu’avant, est possible.
1. L’espoir de tourner la page sur un passé humiliant pour tout un peuple, et d’entreprendre des actions conduisant à redorer l’image de marque de notre pays;
2. L’espoir de s’engager à respecter la Constitution de la RD-Congo, seul gage d’une paix durable et de la stabilité à long terme du pays;
3. L’espoir de ramener la paix dans le pays et de vivre en bon entente entre nous RD-Congolais et avec tous nos voisins;
4. L’espoir de s’engager à ne jamais trahir le Congo et à mettre fin aux rébellions et aux guerres répétitives destructives;
5. L’espoir de respecter les Droits de l’homme et la vie humaine, d’éliminer les inégalités sociales et de protéger tous les RD-Congolais, y inclus les minorités;
6. L’espoir de reprendre le contrôle de notre pays et de redonner la dignité à notre peuple qui est actuellement chosifié et clochardisé;
7. L’espoir de promouvoir dans le cœur de toutes les RD-Congolaises et tous les RD-Congolais l’amour de notre pays et de nos compatriotes; et donc de promouvoir le nationalisme RD-congolais authentique;
8. L’espoir de doter la RD-Congo d’un leadership politique propre, intègre, compétent, responsable, éduqué et visionnaire;
9. L’espoir de mettre fin à un système kleptocratique et dictatorial dégradant, et d’instaurer une vraie démocratie en dotant la RD-Congo d’un pouvoir judiciaire indépendant et d’un Etat de droit fonctionnel qui assume ses responsabilités vis-à-vis de ses administrés;
10. L’espoir de doter le pays d’une administration publique fonctionnelle et à la hauteur des ambitions de développement de la RD-Congo;
11. L’espoir de mettre en place une force publique -armée et police- réellement nationale et républicaine, casernée, disciplinée, nourrie, régulièrement payée, bien équipée, adéquatement entrainée et prête à être déployée à tout moment pour maintenir la paix et la sécurité, et à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du pays.
12. L’espoir de s’engager à bannir le favoritisme, le tribalisme rétrograde, le provincialisme et le régionalisme qui sont des antivaleurs d’une autre époque;
13. L’espoir de mettre fin aux arrestations arbitraires et de promouvoir les libertés individuelles, y compris la liberté d’expression et d’association; et de laisser les RD-Congolais s’épanouir dans leur pays;
14. L’espoir de redémarrer une économie qui améliore le social et de transformer les ressources naturelles en produits semi finis et produits finis dans le pays à travers un programme réfléchi d’industrialisation et de diversification structurelle;
15. L’espoir de faciliter à travers une politique cohérente de grands travaux, l’intégration de différentes provinces afin de créer un marché intérieur des biens et services;
16. L’espoir de lutter sans merci contre la corruption et la contrebande qui gangrènent le pays et empêchent le décollage économique;
17. L’espoir de doter le pays d’un budget national annuel conséquent qui intègre toutes les ressources publiques afin de financer la mise en œuvre de cette grande vision de développement du pays;
18. L’espoir de favoriser l’émergence d’une classe moyenne et de permettre à la population de vivre dans des meilleures conditions en assurant l’accès au logement décent, une couverture énergétique maximale et un accès à l’eau potable de manière régulière et sans délestage;
19. L’espoir de garantir à tous et à toutes l’accès à l’éducation et la santé de qualité; et donc d’augmenter l’espérance de vie à la naissance de 50 à 82 ans;
20. L’espoir de faciliter l’exploitation des ressources naturelles du pays en toute transparence tout en protégeant l’environnement;
21. L’espoir d’assurer à tous les travailleurs dans les secteurs public et privé au moins un salaire minimum garanti suffisant devant être payé régulièrement et automatiquement;
22. L’espoir de mobiliser tous les RD-Congolais sans exception et sans discrimination, y compris ceux de l’intérieur et de la Diaspora, afin qu’ils participent aux efforts de développement de leur pays;
23. L’espoir d’assurer une croissance économique inclusive qui profite non pas seulement à sa famille biologique et politique, mais à tous les RD-Congolais et toutes les RD-Congolaises sans exception et d’une manière durable;
24. L’espoir de rassembler à travers cette vision de développement toutes les forces vives de la nation, quelque soient leurs orientations politiques, pour des objectifs communs qui sont le développement économique et social de la RD-Congo et le bien être du peuple RD-congolais;
25. L’espoir de planifier une alternance démocratique paisible, sans effusion de sang et sans vengeance, tout en assurant la sécurité de tout le monde, y compris, nos compatriotes de la Majorité présidentielle sortante, de l’Opposition dans sa pluralité et de la Société civile;
26. L’espoir d’éviter qu’après chaque élection présidentielle, il y ait des RD-Congolais qui soient forcés d’aller en exile car craignant pour leur vie; et enfin
27. L’espoir qu’après la pluie, arrive le beau temps: le temps est arrivé et l’heure a sonné pour que la RD-Congo redevienne un grand pays, respecté en Afrique et dans le monde, et dont nous devons tous être fiers.
Paraphrasant Patrice Emery Lumumba, Noël Tshiani a indiqué à ses compatriotes qu’ils peuvent, tous, imaginer un monde meilleur que tous les RD-Congolais souhaitent léguer à leurs enfants et petits-enfants. «La reconstruction de la RD-Congo sera l’œuvre, pas d’une poignée de personnes, mais de tous ses 80 millions d’habitants qui constituent sa principale matière première pour le développement», a-t-il souhaité. Tshiani est convaincu que la mise en œuvre de cette vision de développement permettrait d’atteindre le plein emploi et d’augmenter le PIB par habitant de USD 394 aujourd’hui à USD 15.000 au moins en 15 ans.
Natine K.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer