Politique

27 nouvelles formations rejoignent le camp Kabila : le désir de Kabila gagne toute la MP

Joseph Kabila et Tryphon Kin-kiey lors de l'inauguration de la station d'atterrage à fibre optique à Muanda
Joseph Kabila et Tryphon Kin-kiey lors de l’inauguration de la station d’atterrage à fibre optique à Muanda
Réunis dans la grande salle des conférences de la Foire internationale de Kinshasa -FIKIN- pleine comme un œuf, les militants et cadres des partis de Majorité présidentielle ont ovationné et scandé pendant longtemps le slogan «Kabila désir, le désir de Kabila»
Près d’une année depuis sa création, Kabila désir ASBL s’enracine plus que jamais. Désormais, plus rien ne se fera dans la Majorité présidentielle -MP- sans elle. Le mercredi 20 janvier 2016, elle a été officiellement intronisée comme association faisant partie intégrante de la MP. Une première dans l’histoire de cette plateforme depuis sa création. Aucune autre association n’en avait jamais été membre effectif. Pas un hasard que KD en soit la toute première. En cette période où d’une part, l’existence du désir de continuité de l’œuvre de Kabila ne fait plus l’ombre d’aucun doute et, d’autre part, la volonté manifestée d’une certaine frange des opposants qui rêvent d’un chaos à la Burkina, la MP se doit d’être en ordre de bataille.
Mercredi 20 janvier 2016 à la FIKIN, une journée, un moment… une image qui a fait mentir certains opposants en quête d’une légitimité à l’international et qui tentent de convaincre qui veut les entendre, que le Président Joseph Kabila est désormais seul, lâché par tout le monde, y compris sa propre Majorité. Soudée comme jamais, déterminée à conserver son pouvoir pendant plus longtemps, la MP refait peau neuve en accueillant 27 autres formations politiques. Parmi les grosses prises: Kabila désir ASBL de Tryphon Kin-kiey, RADER du Prof Mampuya ainsi que BUREC de Julien Paluku.
Si KD et BUREC étaient déjà d’obédience MP même avant d’avoir ratifié la Charte, Auguste Mampuya, lui, c’est un opposant tout frais qui a traversé la rue avec bagages et suites! «Je sens qu’une plaque tectonique vient de bouger. Un séisme de magnitude 7 à 7,9 sur l’échelle de Richter s’est produit au sein de l’Opposition», commente Tryphon Kin-kiey, président de Kabila désir, juste après les chaudes accolades qu’il a offertes à Auguste Mampuya. La Majorité resserre donc ses rangs et se solidifie. Pour André Alain Atundu, c’est la preuve que Joseph Kabila et sa MP ont le vent en poupe. Dans la salle tout comme dans les allées de la foire, Kabila, même absent, était une véritable star. A chaque fois que le modérateur citait son nom, la foule reprenait en chœur: désir! Kabila désir ou le désir de Kabila.
Le message ou slogan lançait il y a peu par Kin-kiey, président de Kabila désir, relayant une majorité silencieuse a désormais trouvé échos. Jugé indigeste par certains -même au sein de la MP- dès le départ, aujourd’hui, c’est une autre histoire. Plus personne ne peut se douter de cette volonté de plus en plus exprimée de voir Kabila rempilé. Pour couronner la manif, les grandes figures de la Majorité présentes à la cérémonie ont formé une chaine de solidarité en direction du monument dédié à Patrice Emery Lumumba, sur la place de l’Echangeur. Main dans la main, Tryphon Kin-kiey au centre, entouré d’Aubin Minaku, Henri Mova, Lambert Mende, Ramazani Shadari…sous les chants et danses des militants des partis alliés, se sont exercé à une petite marche à pied. Une véritable démonstration de force! L’occupation des rues annoncée par le PPRD et alliés a de quoi faire peur aux détracteurs de Kabila, ceux qui lui promettent sueur et sang. Environ 30.000 personnes mobilisées en clin d’œil, février s’annonce chaud.
HMK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer