PolitiqueSociété

2 morts et 5 disparus après un éboulement géotechnique dans une carrière de KCC

2 morts et 5 disparus. C’est le bilan provisoire d’un éboulement géotechnique déploré mardi 8 mars dans une carrière Kamoto Copper Company S.A. -KCC-, à Kolwezi. Dans un communiqué de presse quelques heures après ce drame, KCC a annoncé avec un profond regret, avoir trouvé deux corps sans vie -non-identifiés- dans la carrière de Kov. La société minière a fait savoir que la recherche des cinq autres personnes portées disparues continue avec toutes les ressources possibles. Elle a mis en place deux cellules d’urgence afin de supporter les opérations de recherches et de secours.
Une cellule de support et conseil aux familles touchées a également été mise en place à Kolwezi. La société KCC a signalé qu’elle continue de travailler en coordination avec les autorités compétentes. Dans la matinée, la société Kamoto Copper Company S.A. avait indiqué que cet éboulement géotechnique a eu lieu sur la face nord de la carrière à ciel ouvert de Kov dans les opérations de KCC. En dehors de cette perte en vies humaines, un certain nombre des infrastructures de pompage de l’exhaure dans la carrière ont subi des dommages dont l’étendue n’est pas encore connue. Les équipes de secours et de sécurité de la Société sont actuellement mobilisées pour retrouver les personnes portées disparues et procéder à une évaluation des dommages sur les infrastructures affectées. Les familles des employés portés disparus sont actuellement en train d’être contactées et obtiendront le support de la société. Les opérations minières sont actuellement suspendues. Toutes les autorités ont été informées. «Des informations supplémentaires seront communiquées prochainement», a rassuré la société.
 
Natine K.
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer