Dossier à la UneNon classéSociété

Fonction publique: Yollande Ebongo inaugure l’agence de la CNSSAP à Lubumbashi

Trois ans après son lancement à Kinshasa, la Caisse nationale de sécurité sociale des agents publics -CNSSAP- a désormais une agence à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga. La ministre de la Fonction publique, Yollande Ebongo Bosongo, qui a procédé, lundi 14 septembre, à l’inauguration du bâtiment, a déclaré qu’il s’agit d’une des grandes fiertés du gouvernement de la République sous la vision hautement sociale du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi pour redonner un traitement humain à l’agent public de l’Etat.

En dehors de Kinshasa, capitale de la RD-Congo, l’agence CNSSAP/Lubumbashi est la toute première à être déployée en provinces. Dès son opérationnalisation, elle s’affiche comme la plus grande agence nationale, avec la plus grande aire et des pièces plus nombreuses et plus spacieuses. Les agents publics du Haut-Katanga y seront accueillis jour après jour pour bénéficier de tous les services offerts par la CNSSAP, en phase avec les missions lui confiées par le gouvernement de la République.

A travers son propre attachement au paiement régulier et sans failles des cotisations patronales ainsi que l’appropriation démontrée par les agents publics par l’acquittement des cotisations salariales pour financer les branches des prestations servies par la CNSSAP, l’Etat s’est garanti de la fourniture et du maintien de la qualité des services rendus par la CNSSAP au profit des assujettis.

La ministre de la Fonction publique a rassuré que le droit de regard du gouvernement s’est étalé jusqu’à exiger la transparence et la traçabilité des cotisations sociales qui ont débouché par la mise en place d’une application mobile dénommée «CotizApp». «La rencontre de ce jour marque le premier pas du déploiement territorial de notre jeune caisse de retraite créée pour améliorer la qualité de l’offre des services de sécurité sociale en faveur des agents publics de l’Etat». C’est en ces termes que s’est exprimé l’autorité de tutelle, Yollande Ebongo.

La ministre de la Fonction publique a précisé que cela traduit tout simplement le mérite qui revient à l’agent public, celui d’œuvrer et d’être administré dans des conditions rénovatrices, de susciter aussi de l’admiration pour le service public, de doter la RD-Congo des institutions dignes de son rang, d’instaurer les bonnes pratiques et de niveler les conditions de travail dans le secteur public tout au moins au même standing que celles du privé.

A en croire Ebongo, l’engagement du gouvernement dirigé par le Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, vis-à-vis de l’administration publique, ne se traduit autrement que dans la poursuite de la mise en œuvre de la réforme de l’administration publique. Ce qui justifie selon la ministre, son engagement personnel, celui de l’équipe dirigeante de la CNSSAP face à ce geste de l’ouverture officielle d’un nouveau portail de la réforme au Haut Katanga. La ministre Ebongo a affirmé que le gouvernement, à travers son ministère, continuera à se tenir aux côtés de cette réforme pour les transformations en termes organisationnels que le Premier ministre Ilunga entend conduire au profit de l’administration publique.

Aussitôt arrivée à Kalemie, Yollande Ebongo s’est rendue au gouvernorat présenter ses civilités au gouverneur de province. Au cours de leur entretien, outre le souhait de bienvenue au ministre de la Fonction publique, le gouv’ Zoé Kabila a exposé à son hôte certaines difficultés que rencontre cette jeune province. L’on note entre autres: les conflits des compétences entre les différents services de l’Administration publique provinciale notamment le dysfonctionnement des guichets uniques, l’épineux problème de la rémunération des agents publics de l’État qui oeuvrent depuis des années sans être payés, le besoin en formation des jeunes fonctionnaires. De son côté le ministre de la Fonction publique dit prendre à bras le corps toutes ces préoccupations et promet des solutions idoines dans un laps de temps.

J.B 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer