Nation

L’INSS inaugure son centre de perception de Maluku

L'ADG de l'INSS, Agnès Mwad Nawej
L’ADG de l’INSS, Agnès Mwad Nawej
Le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance social, Modeste Bahati Lukwebo, a procédé, mercredi 6 novembre 2013, à l’inauguration du centre de perception de l’INSS/Maluku et au payement des prestations sociales du troisième trimestre 2013. Au cours de la manifestation, il a encouragé cette direction urbaine au sens d’abnégation tout en l’appelant à la créativité notamment par la production. Cette double cérémonie est la manifestation de la politique de proximité qui traduit le souci du Conseil d’administration ainsi que celui du gouvernement de voir l’Institut national  de sécurité social se rapprocher davantage des assurés sociaux et de pénétrer les couches les plus profondes de la population.
 
L’inauguration du nouveau centre de perception de l’INSS/Maluku et le payement du troisième trimestre 2013. Ce sont là les deux activités qu’a organisées le ministre de l’Emploi, du Travail et Prévoyance sociale, Modeste Bahati, mercredi 6 novembre 2013. Au cours de la manifestation, Agnès Mwad Katang, DG ai de l’INSS, a expliqué l’historique de son entreprise publique tout en rappelant que sa mission qui est l’organisation et la gestion du régime général de sécurité social du pays. Elle a précisé que l’INSS s’occupe des prestations de vieillesse, d’invalidité; aux familles de survivants ainsi que les prestations en cas d’accidents du travail et de maladies. Elle a en outre énuméré quelques innovations de son institut notamment le payement bancaire, la carte biométrie et tant d’autres. Agnès Mwad a  non seulement salué la réussite des Concertations nationales initiées par le Président de la RD-Congo mais aussi et surtout la victoire des Forces armées de la RD-Congo -FARDC.
Le directeur urbain de l’INSS Kinshasa/Est, jules Mabiala, a, quant à lui, félicité très sincèrement le Conseil d’administration et plus particulièrement la direction générale dont le ministre de tutelle a intensifié la politique de proximité en créant dans toutes les directions urbaines de Kinshasa -DUK- plusieurs points de perception. Ses félicitations se justifient surtout du fait que par cette politique, il y a une percée significative dans la matérialisation de la vision sociale via la sécurité sociale. Cette vision sociale est très indispensable. Voilà pourquoi il se réjouit de l’implantation du point de perception de Maluku dans la commune portant le même nom. Et le fait qu’aussitôt né, le payement commence. Cela prouve à suffisance l’importance que la direction générale attache à ce centre et la confiance placée à ses responsables.
Aussi, poursuit le directeur urbain de Kinshasa/Est, le travail de vulgarisation comme souhaite le Conseil d’administration s’avère nécessaire afin d’inculquer à la population cette culture sociale. Selon le directeur urbain de Kinshasa/Est, c’est juste le travail auquel s’attèlent présentement le responsable du centre de perception de Maluku et toute son équipe. Toujours dans le cadre de vulgarisation de l’objet social de l’INSS, le DUK/Est sollicite la médiatisation. Car, soutient-il, elle offrira une visibilité supplémentaire à ce centre de perception qui en a tant besoin.
Le responsable du centre de perception de Maluku, Jean Tabala, a remercié les instances de l’INSS qui ont jeté leur dévolu sur lui pour organiser le tout premier bureau de l’INSS dans cette commune  urbano-rurale de Maluku. Il profite pour exprimer un vœu. Celui de voir ce centre renforcer en effectifs les contrôleurs compte tenu de l’étendue de son ressort afin d’atteindre le plus d’assurés sociaux. Le bourgmestre de la commune de Maluku a également pris part à cette cérémonie.
BIKUG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer