Nation

Les têtes réfléchissent pour l’image positive de la RD-Congo

mende«Pour façonner et rendre tangible l’image de marque forte, positive et cohérente de la RD-Congo, la bataille doit plus que jamais cesser d’être l’affaire du seul gouvernement ou des spécialistes en marketing œuvrant en synergie avec lui. Elle doit prendre la forme d’une action concertée de tous les RD-Congolais», a recommandé Lambert Mende, lors de cérémonie d’ouverture du Forum de l’innovation de Kinshasa 
 
Le gotha scientifique RD-congolais s’est retrouvé depuis hier jeudi 24 septembre 2015 au Kempiski Fleuve Congo Hôtel où se tient le Forum de l’innovation de Kinshasa, initié par le ministère de la Communication et médias. Ouverte par le vice-Premier ministre en charge de l’Emploi, travail et prévoyance sociale, Willy Makiashi, cette rencontre de haute portée permet aux participants, constitués essentiellement des professeurs d’universités et des professionnels des médias, de réfléchir autour du thème: «Accrochant de l’innovation dans le processus d’émergence en RD-Congo».   
 
C’est ce vendredi 25 septembre 2015 que se clôture le Forum de l’innovation de Kinshasa, le tout premier du genre organisé en RD-Congo sous l’égide du Président de la République Joseph Kabila. Très heureux de la tenue de ces assises, Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communication et médias, est resté convaincu que ces travaux serviront de détonateur pour en finir avec les clichés infâmants et autres idées reçues et résister aux vents dominants. C’est aussi, souhaite-t-il, l’occasion de permettre à tous les RD-Congolais de porter plus haut les couleurs de leur pays qui est en train de retrouver sa véritable place au cœur de l’Afrique.
Reprenant les propos du Président de la République, prononcé à l’occasion de la 69ème session de l’Assemblée générale des Nations unies, le ministre Mende a fait savoir que la RD-Congo est de nouveau un pays debout. Un pays où la paix retrouvée se consolide chaque jour davantage… Et, les exploits réalisés dans différents domaines méritent d’être salués et encouragés surtout lorsque l’on sait bien toutes ces performances sont obtenues dans un contexte caractérisé par une crise sécuritaire et financière régulière.
Pour Lambert Mende, la responsabilité, mieux le devoir du gouvernement est non seulement de poursuivre, d’amplifier ces performances et ces transformations tangibles pour rencontrer davantage les préoccupations du peuple RD-congolais, mais aussi d’élaborer des stratégies nouvelles susceptibles de donner corps à un consensus dans la préservation desdits acquis et dans la défense des intérêts nationaux.
C’est la raison ayant milité en faveur de l’organisation de ce Forum citoyen qui se veut un cadre d’échanges entre tous ceux qui croient en la RD-Congo et ceux qui ont la possibilité et la responsabilité d’agir afin de façonner et de rendre tangible une image de marque forte, positive et cohérente du pays.
«Cette bataille doit plus que jamais cesser d’être l’affaire du seul gouvernement ou des spécialistes en marketing œuvrant en synergie avec lui. Elle doit prendre la forme d’une action concertée de tous les RD-Congolais», a recommandé le ministre de la Communication et médias.  Procédant au lancement des travaux, le VPM Willy Makiashi, représentant du Premier ministre, a rappelé à l’assistance que refuser l’innovation, c’est refuser la croissance. Il a ensuite félicité le ministre de la Communication et médias pour cette initiative qui est en fait une valeur ajoutée à la quête d’émergence de la RD-Congo. Ce forum appelle donc à un renouvellement d’esprit.
 
Les thématiques riches
Pour la réussite de ce rendez-vous, les organisateurs associent d’éminents intervenants pour débattre autour de deux grandes thématiques notamment «Vers l’émergence: choix fondamentaux du gouvernement» et «Innover, créer une image de la RD-Congo: nation brading». Déjà hier jeudi, le secrétaire général du gouvernement, Xavier Bonane Ya Ngazi est revenu sur les axes fondamentaux du gouvernement en évoquant également les grandes lignes de la croissance résumées avec pour objectif entre autres, la poursuite de la construction des infrastructures de base; la consolidation de la stabilité du pays; le renforcement de la diplomatie et de la coopération internationale. D’autres orateurs ont succédé le SG Xavier Bonane à la tribune.
Il s’agit de Germain Kambinga, ministre de l’Industrie, qui a planché sur «Made in Congo: l’apport de l’industrie dans le développement de la RD-Congo»; Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communication et médias, a communié avec les participants sur un sujet aussi préoccupant l’ensemble du continent africain: «Comment rallumer le soleil des indépendances».
Alors que l’intervention du ministre des Mines, Martin Kabwelulu, a tourné autour du secteur minier dans l’émergence de la RD-Congo. Ce n’est pas tout. Il y a encore de plus surprenant. D’autres orateurs partageront avec les participants ce vendredi peu avant la clôture. C’est le cas des professeurs MwayilaTshiyembe, YokaLyeMudaba, Xavier Messe, MusengaTshipangila, ainsi que Freddy Mulumba, Jérôme Sekana. Différents groupes thématiques répartis à ce forum formuleront les recommandations pertinentes dont le souci reste son application effective.
 
Patrick NZAZI     

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer