Nation

Gestion des fonds de la BAD destinés aux enfants œuvrant dans les mines: Les explications de la ministre Boyata attendues à l’hémicycle

La situation des enfants dans les mines des provinces du Haut-Katanga et du Lualaba préoccupe au plus haut point le député national Patient Malandji qui ne cesse de s’interroger sur la gestion des fonds alloués par la Banque africaine de développement -BAD- pour l’encadrement des enfants œuvrant dans les mines. En vertu des pouvoirs que lui confèrent la Constitution de la République et le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, l’élu de Kolwezi a déposé, mercredi 7 octobre 2020, au bureau de la Chambre basse du Parlement sa question d’actualité adressée au ministre des Affaires sociales, Rose Boyata.

A travers cette initiative parlementaire, le député Patient Malandji sollicite de ce membre du gouvernement toute la lumière nécessaire sur l’utilisation d’un fonds d’USD 84 millions que la BAD devait octroyer à la RD-Congo, il y a plus d’un an, en vue du processus de retrait de ces enfants estimés à plus de 20 mille trouvés dans toutes les chaines de production minière. «La place de ces enfants est à l’école et non dans les zones d’exploitation minière», a rappelé le député national Patient Malandji. 

Et de souligner: «leur présence dans les mines est une violation des dispositions internationales auxquelles la RD-Congo a librement souscrit. Il est donc temps que le gouvernement prenne toutes les dispositions qu’il faut pour arrêter ce travail des enfants appelés à fréquenter l’école ou l’apprentissage des métiers».

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer