Dossier à la UneNation

Une nouvelle Antenne du Journal officiel à l’UPC depuis vendredi dernier

Vendredi 27 avril 2018, le directeur général du Journal Officiel de la République Démocratique du Congo, Me Wallé Lufungula Louis-Marie, a procédé à l’inauguration de l’Antenne du Journal Officiel de la République Démocratique du Congo -JORDC-, à l’Université Protestante du Congo -UPC-, dans la commune de Lingwala à Kinshasa, la capitale de la RD-Congo. La cérémonie s’est déroulée dans d’Amphithéâtre de 3ème graduat Faculté de l’administration des affaires et sciences économiques -FASE.
Le Directeur de Cabinet adjoint chargé des Questions Politiques et Juridiques, Jean-Pierre Kambila y a conduit une grande délégation du Cabinet du Chef de l’Etat composée des Conseillers principaux ainsi que des Conseillers. Plusieurs personnalités, notamment des députés et sénateurs ainsi que quelques membres du gouvernement ont pris part à la cérémonie. La salle ayant abrité la cérémonie était archicomble et vibrait sous les applaudissements frénétiques de l’assistance comprenant également corps professoral et administratif de l’UPC et autres étudiants, d’une part, et, d’autre part des Cadres et Agents du Journal Officiel de la RD-Congo.
Mot du DG du Journal Officiel
Dans le mot de circonstance, le directeur général du Journal a expliqué sérieusement les missions de son service définies par les articles 3 et 4 du Décret n° 046 – A / 2003 du 28 mars 2003 portant création, organisation, et fonctionnement d’un Service Spécialisé du Cabinet du Président de la République, dénommé Journal Officiel de la République Démocratique du Congo, en abrégé «JORDC».
A cette occasion, M. Wallé Lufungula a déclaré qu’«en fonction des matières à publier et du caractère public, le Journal Officiel parait sous forme des parties: la 1ère qui est bimensuelle paraissant le 1er et le 15 de chaque mois, publie les actes législatifs et réglementaires -Lois, Ordonnances-Lois, Ordonnances, Décrets et arrêtés, circulaires, etc.- ainsi que les actes de procédure, les annonces et les avis». Et d’ajouter: «la 2ème Partie, bimensuelle également, est constituée des actes de sociétés -statuts, P.V. des Assemblées générales, des Partis politiques -statuts- et des associations -statuts, décisions et déclarations- ainsi qu’aux protêts».
Dans ce contexte, parlant des 3 et 4 Parties, le DG Wallé a indiqué que «la première citée est trimestrielle: elle publie les brevets, les dessins et modèles industriels, les autres marques de fabrique, de commerce et de service. Tandis que la dernière qui est annuelle, est une revue chronologique et analytique de tous les actes publiés respectivement dans la 1ère et la 2ème Parties». Le Journal Officiel publie aussi régulièrement des numéros dits spéciaux suivant l’importance et le volume de la matière, la persistance de la demande, les urgences et contraintes diverses!, a-t-il dit. Wallé Lufungula a, en outre, noté que, d’aucuns peuvent s’interroger quelle est l’importance du Journal Officiel et quels en sont les effets juridiques et pourquoi son implantation à l’UPC? En réponse, il a poursuivi que le Journal Officiel est un document précieux d’une importance capitale dans la mesure où il publie et met à la disposition du public -lecteurs, chercheurs, acteurs politiques, praticiens de Droit, justiciables, opérateurs économiques et étudiants, etc-, tous les textes cités plus haut afin de lui permettre, d’une part, de connaitre les textes qui régissent les différents secteurs de la vie nationale et de l’autre, de trouver des réponses appropriées à ses questions ou préoccupations de quelque nature que ce soit.
«L’intérêt de cette implantation est multiforme dans ce sens que, d’une part, le Journal Officiel de la RD-Congo remplit son obligation de diffuser la Loi. Et d’autre part, dans le cadre de la politique de la Révolution de la Modernité prônée par son Excellence Monsieur le Président de la République et de la politique de l’administration de la proximité, ce dernier service voudrait: rapprocher le Journal Officiel de la Communauté de l’UPC, faciliter la recherche, contribuer au renforcement des capacités des professeurs, étudiants, chercheurs et autre personnel administratif. Il vise aussi à encourager et insuffler aux étudiants et à la Communauté universitaire de l’UPC la culture de la lecture qui fait cruellement défaut dans notre pays», a-t-il dit avant d’inviter tout le monde à consulter, s’abonner ou encore se procurer quelques numéros du Journal Officiel ou tout simplement à y faire publier des actes.
Du côté de l’UPC…
Et, cet appel, le vice-doyen de la faculté de Droit, Patty Kalay l’a bien saisi. «Nous tenons, de prime à bord, à signifier, en tant que bénéficiaires, notre joie et notre allégresse aux responsables du Journal Officiel de la RD-Congo qui ont décidé d’ouvrir une Antenne dédiée spécifiquement à l’UPC. Il s’agit là d’une initiative fort louable et d’un soutien important à nos jeunes étudiants», a-t-il soutenu. Il a poursuivi que cet appui du Journal Officiel qui s’installe à l’UPC, va permettre à nos étudiants de 1er et 2ème cycles de la Faculté de Droit mais aussi des autres facultés, puisque le droit est bien transversal et nul n’est censé l’ignorer, de vivre le droit, de s’informer et de se mettre à jour par rapport à l’actualité juridique de notre pays.
Et d’ajouter: «aussi, pour les corps scientifique et professoral, les chercheurs et enseignants de l’UPC, il s’agit d’un outil précieux qui est mis à leur disposition et nous vous assurons d’ores et déjà que nous nous ferons un plaisir de l’exploiter agréablement afin de préparer nos différents travaux: travaux dirigés, projets d’articles scientifiques ou d’ouvrages».
Pour le vice-doyen Patty Kalay, l’accès au Journal Officiel est donc un privilège pour l’Université. «Et, il nous faut aussi présenter les outils et textes mis à notre disposition en bon père de famille. Nous invitons aussi donc les étudiants, les chercheurs, les enseignants et autres utilisateurs à préserver ce patrimoine pour l’intérêt et le bénéfice de toutes et de tous. Nous allons constamment y veiller», a assuré Patty Kalay. A la coupure du ruban symbolique, le recteur de l’UPC s’est fait représenter par le directeur de son cabinet. L’ouverture de l’Antenne de l’UPC porte à 5 les extensions du Journal Officiel à Kinshasa.

SINGAT.

Articles similaires

Fermer
Fermer