MédiasSports

L’AJSC/K determinée à redorer l’image des journalistes sportifs de Kinshasa

La nouvelle présidente de l’Association des journalistes sportifs du Congo, section Kinshasa -AJSC/K-, Chantal Kayembe, a animé, samedi 15 mai 2021, sa toute prmière matinée d’échange à l’espace grand Kasaï dans la commune de Lingwala sous le thème :«Le journaliste sportif face aux défis liés à l’exercice de son métier». Cette messe avait pour objectif de réfléchir sur comment soigner l’image ternie des journalistes qui évoluent dans le monde sportif.

L’Association des journalistes sportifs du Congo section Kinshasa -AJSC/K, a organisé, samedi 15 mai dernier, dans la commune de Lingwala une matinée d’échanges sous le thème : «Le journaliste sportif face aux défis liés à l’exercice de son métier». Cette réunion avait comme objectif de minimiser les problèmes qui empêchent les journalistes sportifs de la ville de Kinshasa  à l’exercice de leur métier. C’était le moment choisi pour comment redorer l’image ternie du journaliste sportif RD-congolais en général et Kinois en particulier. La nouvelle présidente de l’AJSC/Kinshasa, Mme Chantal Kayembe sous la présidence de qui était tenue ces assises, a tenu à la responsabilité d

es journalistes à qui elle a demandé de travailler en mettant en exergue l’éthique et la déontologie professionnelle. Surtout qu’elle est arrivée ce poste à un moment critique de l’histoire de la presse sportive. Ainsi, elle a la loude mission de rectifier les tirs pour repartir sur de nouvelles bases pour redorer le blason du métier de journaliste sportif. Une autre tâche ardue qui l’attend est celle qui consiste à lutter contre le phénomène «Djalelo», une pratique consistant à faire le culte de personnalité des dirigeants sportifs au détriment de l’honnêteté exigée par le code d’éthique et de déonthologie de la profession.

Dans son intervention, le journaliste Pierre-Célestin Kabala Mwana Mbuyi a exhorté ses confrères et consoeurs à se spécialiser dans une discipline quelconque en vue d’exercer ledit métier avec professionnalisme. De son côté,  le secrétaire général de la Fédération congolaise de cyclisme -FECOCY, Jean-Claude Kongolo, a invité les membres de l’AJSC/K à accompagner également les diverses disciplines sportives.

Pour lui, cet accompagnement doit partir des entités inférieures avant de s’ intéresser aux compétions de grandes envergures. Pour conclure, la présidente de l’AJSC/Kinshasa, Chantal Kayembe, a rassuré qu’une série de séminaires de formation interviendra dans les mois qui viennent.

Triomphe EFONGE    

Articles similaires

Fermer
Fermer