Dossier à la UnePolitique

Villes mortes et carton jaune à Kabila en RD-Congo

Selon plusieurs témoins et médias, plusieurs villes de la République démocratique du Congo ont largement suivi mercredi l’appel à la ville morte lancé par le Rassemblement de l’Opposition pour protester contre le glissement du mandat du président Kabila.
A Kinshasa, où commerces, boutiques et transports en commun ont connu une activité timide depuis le matin, il y avait toujours très peu de circulation jusqu’à 11h30.
La Police a signalé quelques incidents, des attaques des véhicules et des interpellations de quelques meneurs.
A Bukavu, fief de Kamerhe, la population a normalement vaqué à ses occupations.
Par contre, Kisangani, Beni et Goma ont observé leurs villes mortes diversement.
A Beni et Kisangani, la population en jaune et cartons jaunes en mains a manifesté en guise d’avertissement à Kabila.
A Goma, la population a marché vers le gouvernorat pour y déposer des cartons jaunes dans le même objectif. Ici, la Police a dispersé les manifestants à coup de gaz lacrymogènes, a-t-on appris.
AFN
Lire aussi :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer