Dossier à la UneSociété

Un festival pour impulser la renaissance de Bandundu

La ville de Bandundu totalise le 21 novembre prochain 50 ans d’existence. Un événement que les Bandudois veulent marquer en lettres d’or dans les annales de cette ville, jadis simple bourgade. A cet effet, il sera organisé la première édition du «Festival international des Trois rivières» sous le thème: «Bandundu, des confluences au cœur d’un avenir radieux: enjeux et perspectives du développement». Ce festival, selon les organisateurs, s’offre aux habitants et ressortissants de Bandundu comme «une tribune de réflexion pour repenser Bandundu et envisager sa renaissance pour des lendemains meilleurs». Objectif: «développer des partenariats durables avec les organisations et les associations locales qui œuvrent pour le respect et la promotion de la ville de Bandundu». A la faveur du premier acte du Festival international des Trois rivières, il est prévu diverses activités, notamment le colloque, l’exposition d’œuvres d’art et de photos souvenirs, les randonnées fluviales, le tombola et autres jeux, les rencontres sportives. Au menu du festival, il est également prévu des activités de réjouissance populaire à l’instar de la musique et des danses traditionnelles, du théâtre, etc. De l’avis des organisateurs, le Festival de Trois rivières est dédié à la promotion de la ville de Bandundu en vue de la faire aimer, connaitre et respecter dans un esprit à la fois convivial, curieux et respectueux de l’environnement. «Le Festival de Trois rivières est avant tout une aventure humaine incroyable qui réunit des passionnés et curieux de nature de tous âges et tous horizons. Nous cultivons avec soin cet état d’esprit en partageant des principes fondateurs», ont fait savoir les organisateurs, avant de signifier que leur événement est bâti sur ces quatre valeurs: «Construire ensemble, Entrepreneuriat, Protection de l’environnement et Don de soi». «Nous croyons qu’un avenir meilleur dépend de nous tous et plus généralement les énergies de fils et filles de Bandundu. Nous croyons aussi que le dynamisme et l’esprit d’innovation sont des voies importantes pour le développement et la prospérité de la ville de Bandundu. Nous croyons en plus que le sens du sacrifice et le volontariat sont indispensables», ont-ils déclaré. Et d’insister: «le festival se veut apolitique dans le sens où il ne soutient ou ne promeut aucun parti ou mouvement politique cherchant à accéder au pouvoir ou à s’y maintenir. Forum artistique, le festival n’est en aucun cas une tribune pour les politiciens ni un espace de soutien ou d’opposition à un parti politique». Chef-lieu de la province de Kwilu, Bandundu, anciennement Banningville, a été érigée en ville le 21 novembre 1969.Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer