Dossier à la UnePolitique

Tshisekedi invité à quitter le Rassemblement

Les pionniers de l’UDPS disent ne pas comprendre pourquoi l’UDPS, leur parti, doit soutenir le G7 qui a été avec Kabila avant de le quitter il y a un an et rejeter ses propres fils. Ils invitent Etienne Tshisekedi à faire une déclaration en soutien à Samy Badibanga pour que les choses reviennent dans l’ordre
«L’UDPS doit quitter le Rassemblement, car c’est une structure dirigée par les Occidentaux pour leurs intérêts». C’est le constat des pionniers de l’UDPS. A l’occasion de la cérémonie d’échanges des vœux organisée mardi 17 janvier à Kinshasa, leur porte-parole, Corneille Mulumba, a laissé entendre que l’Accord du Centre interdiocésain est une imposition extérieure et qu’il était anormal que l’UDPS accepte de faire partir l’un de ses fils Samy Badibanga comme Premier ministre en faveur d’un autre. «L’UDPS doit comprendre qu’il n’est pas important de faire partir Samy Badibanga au profit de quelqu’un d’autre», a déclare le porte-parole des pionniers.
L’Accord de la Saint-Sylvestre est une bombe composée des tiges d’allumette, a indiqué Corneille Mulumba, porte-parole des pionniers de l’UDPS, avant de lâcher: «pour avoir été à l’île de Gorée, à Genval et à Limete, la CENCO fait partie du Rassemblement». C’est ainsi qu’à l’occasion de la cérémonie d’échanges des vœux organisée mardi 17 janvier à Kinshasa, les pionniers de l’UDPS ont épinglé la question brûlante du dialogue du Centre interdiocésain sous la médiation de la Conférence épiscopale nationale du Congo -CENCO.
Corneille Mulumba est d’avis que l’Accord du Centre interdiocésain est une imposition extérieure et qu’il était anormal que l’UDPS accepte de faire partir l’un de ses fils Samy Badibanga comme Premier ministre en faveur d’un autre.
Selon lui, «l’UDPS doit quitter le Rassemblement, car c’est une structure dirigée par les Occidentaux pour leurs intérêts». Corneille Mulumba a dit ne pas comprendre pourquoi l’UDPS doit soutenir le G7 qui a été avec Kabila avant de le quitter il y a à peine une année et rejeter ses propres fils.
Les pionniers de l’UDPS ont invité le parti d’Etienne Tshisekedi à faire une déclaration en soutien à Badibanga. «L’UDPS doit comprendre qu’il n’est pas important de faire partir Samy Badibanga au profit de quelqu’un d’autre», a déclaré Corneille Mulumba.
Ces pionniers ont également le sentiment qu’il très risquant que l’UDPS qui n’est pas majoritaire au Parlement désigne un Premier ministre susceptible de se faire évincé après n’importe quelle réunion de Kingakati.
Tino MABADA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer