Dossier à la UnePolitique

RDC: Tshisekedi planifie la conquête du perchoir de l’Assemblée nationale

Félix Tshisekedi fonce dans sa logique de se tailler une majorité parlementaire à l’Assemblée nationale après avoir mis fin à la coalition FCC-CACH.

Dimanche 3 janvier, plus de 300 députés nationaux ayant adhéré à l’appel du Chef de l’Etat pour la création de l’Union sacrée de la bation se sont retrouvés autour de lui dans le chapiteau de la Cité de l’Union africaine.

À en croire la presse présidentielle, Fatshi s’est adressé à “ces 309 députés nationaux physiquement présents”, les remerciant et leur rappelant “l’enjeu politique de cette renontre”.

“J’ai tenu à vous rencontrer parce que nous sommes à un tournant décisif de l’histoire de notre pays. Un tournat dont vous êtes les acteurs principaux”, leur a-t-il dit.

Puis: “vous ne devez pas en rester là. C’est vous qui allez écrire l’histoire de ce tournant ensemble avec moi”.

Puis encore: “pendant 25 minutes, entrecoupées par des applaudissements frénétiques, le Président de la République a expliqué sa vision basée sur l’Homme congolais”.

Aux députés nationaux issus du Front commun pour le Congo -FCC-, le Félix-Antoine Antoine Tshisekedi leur a demandé de ne pas se sentir gênés face aux chantages de leur ancienne famille politique.
“Que personne ne vienne vous intimider, vous n’avez trahi personne “, a-t-il dit, mettant en garde contre “toute tentative de corruption de la part des familles politiques qui promettent des enveloppes aux députés nationaux afin de torpiller la dynamique de l’Union sacrée”. “Vous avez gagné une bataille et vous allez gagner la guerre”, les a-t-il encouragés.

Réactions des élus

Toujours selon la presse présidentielle, les députés nationaux regroupés au sein de leurs groupes parlementaires ont, tour à tour, pris la parole, réaffirmant leur appartenance à l’Union sacrée et assurant le Chef de l’Etat de leur infaillible soutien.

“Au nom du groupe MS, G7 et AMK, Christian Mwando Nsimba a confirmé l’appartenance des 70 députés nationaux membres de son groupe déterminés à obtenir le changement”, a-t-on appris.

Puis: “le député Bokele a pris la parole au nom des députés FCC ayant adhéré librement à l’Union Sacrée annonçant que près de 80 députés venus de ACO, AAC, CCU et Alliés sont rangés derrière le Chef de l’Etat”.

Le député Mbau agissant au nom du MLC/ADN a indiqué que le MLC et son président Jean-Pierre Bemba sont alignés derrière la vision du Chef de l’Etat. “Ils vont le soutenir au sein de l’hémicycle et en dehors”, a-t-il assuré.

Pour sa part, ragaillardi par une cinquantaine d’élus nationaux, le groupe AFDC et Alliés est très engagé afin de consolider la nouvelle majorité parlementaire.

“L’occasion leur était offerte de féliciter le Chef de l’Etat pour avoir choisi leur leader Modeste Bahati Lukwebo en qualité d’informateur”, a laissé entendre la presse presidentielle.

Quant à Léon Mubikay du CACH, Mukeba Albert David de l’ADRP, Patrick Muyaya de PALU et alliés et Jean Charles Okoto du PPRD, ils ont aussi réaffirmé leur soutien indéfectible à la vision du Chef de l’Etat.
“Au sujet des députés PPRD, parmi les nouveaux venus à l’Union sacrée figure Alphonse Ngoyi Kasanji”, ont révélé les proches de Fatshi.

Cette rencontre a été rendue possible grâce au travail du Président ai de l’UDPS Jean-Marc Kabund.

Le bureau d’âge de l’Assemblée nationale et l’Informateur Modeste Bahati ont également participé à cette rencontre. Ici, Christophe Mboso Kodia Puanga a émis le vœu de voir tous les députés nationaux s’inscrire dans la vision du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Cette réunion se tient à deux jours de la convocation de la session extraordinaire à l’Assemblée nationale du 5 janvier au 3 février.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer