Dossier à la UneDossier spécial électionsPolitique

RDC : Vuemba appelle à voter pour le n°3

«Je lance un appel pathétique à tous les jeunes en âge de voter, de bien vouloir se mobiliser autour du seul projet de société répondant aux attentes de tous les RD-Congolais, celui porté par M. Moïse Katumbi Chapwe», a-t-il martelé

Le président honoraire de l’Assemblée provinciale du Kongo Central et président national du Mouvement du peuple congolais pour la République -MPCR-, Jean-Claude Vuemba Luzamba, se range derrière Moïse Katumbi Chapwe, candidat n°3 à la Présidentielle du 20 décembre 2023. Il rejoint ainsi le mouvement «Heure ekoki», la nouvelle machine de soutien à Katumbi, après Matata Ponyo, Franck Diongo et Seth Kikuni. Ces trois derniers ont renoncé à leur candidature à la présidentielle afin de mouiller le maillot pour l’élection du leader d’Ensemble pour la République à la magistrature suprême. 

Cette annonce a été faite lors d’un point de presse tenu le jeudi 23 novembre 2023 au siège du MPCR à Kinshasa et dédié à la révélation de l’identité du candidat de la plateforme Alliance des bâtisseurs, alliés du Mouvement du peuple congolais pour la République -ABA/MPCR- à l’élection présidentielle. Ce candidat, qu’est Moïse Katumbi, a été trouvé après concertation avec le bureau politique du MPCR et de sa plateforme ABA/MPCR. Son choix procède de la «relecture des enjeux de l’heure et analyse de différents projets de société des candidats à la magistrature suprême».

Ensemble, ils ont opéré un «choix judicieux» en soutenant la candidature de Moïse Katumbi à l’élection présidentielle du 20 décembre 2023.

«L’annonce de ce soutien s’effectue au moment où la République démocratique du Congo traverse les moments les plus sombres de son histoire, un moment crucial où la guerre récurrente et interminable continue à sévir à l’Est du pays et dans des différents coins de la République», a rappelé Jean-Claude Vuemba lors de son point de presse, jeudi 23 novembre 2023 au siège de son parti politique MPCR. Et de poursuivre: «certes, il est vrai que nous avons un pays potentiellement riche, le MPCR estime que la plus grande richesse que regorge la République ne se trouve ni dans son sol, ni dans son sous-sol, mais dans l’homme RD-congolais, lequel doit être bien entretenu afin de répondre aux exigences de la mondialisation. A cet effet, il nous faut donc rester vigilants et unis pour cet objectif commun afin de proposer une alternative crédible au peuple RD-congolais qui n’attend que les élections pour manifester son choix». Cette personnalité politique et la plateforme -ABA/MPCR- savent avec «lucidité que ce choix sera celui d’une personne qui incarne le changement tant attendu par le peuple RD-congolais, et cette personne c’est Moïse Katumbi Chapwe». 

Profitant de l’occasion, Jean-Claude Vuemba a exhorté tous les jeunes, en âge de voter, à bien vouloir se mobiliser autour du seul projet de société répondant aux attentes de tous les RD-Congolais, celui porté par Moïse Katumbi Chapwe, candidat n°3. Ci-dessous, la déclaration de soutien à Moïse Katumbi comme candidat de l’ABA/MPCR à la présidentielle du 20 décembre 2023.


Point de presse sur la déclaration de soutien au candidat de l’ABA/MPCR aux élections du 20 décembre 2023 

– Congolaises et Congolais;

– Combattantes et Combattants de la plateforme ABA/MPCR;

– Chevaliers de la plume et de l’audiovisuel;

– Mesdames et Messieurs;

– En vos titres et qualités respectifs;

Avant toutes choses, permettez-moi de rendre grâce à Dieu Tout Puissant, Maître des temps et des circonstances pour son accompagnement tout au long de notre carrière politique.

Qu’il me soit ensuite permis, de souhaiter la bienvenue à vous tous ici présents qui, en dépit de vos multiples préoccupations, avez bien voulu rehausser de votre présence ce point de presse.

En ce jour qui témoigne le début d’une nouvelle ère politique de notre histoire, je ne saurai commencer mon propos sans rendre les hommages les plus mérités aux vaillants martyrs de l’indépendance, aux différents combattants de la démocratie, de la liberté et de droit de l’homme, qui sont tombés en plein combat ou que l’Eternel a rappelé auprès de lui, à nos compatriotes vivant à l’Est de la République, dont la vie est chamboulé depuis plus de deux décennies par la guerre injuste nous imposée principalement par le Rwanda, sans omettre Mfumu Simon Kimbangu et l’un de nos grand leader de la province du Kongo Central qui venait de nous quitter, en la personne de Nkaka Ne Muanda Nsemi dont la dépouille mortelle reste encore gardée à la morgue.  

D’aucun n’ignore la raison de la rencontre de ce jour, qui nous impose de nous entretenir sur: 

*l’enjeu politique majeur de l’heure* 

Qui se construit autour des élections prévues le 20 décembre 2023, dont nous n’accepterons aucun glissement. 

Nous allons aborder un seul sujet important qui défraie la chronique dans l’échiquier politique de notre pays, à savoir: le candidat de la plate-forme Alliance des bâtisseurs, alliés du Mouvement du peuple congolais pour la République, ABA/MPCR à l’élection présidentielle.

Il est normal pour un parti ou regroupement politique mature de faire connaitre son choix du candidat Président de la République qui sera en mesure d’implémenter efficacement le développement intégral de ce grand pays aux dimensions continentales.  

Sans tergiverser, au regard de toutes les souffrances endurées par le peuple congolais, la perte de contrôle de certains de nos territoires, notamment, Bunagana, Masisi, Rutshuru et tant d’autres à l’Est de la République. La perte du pouvoir d’achat causée par l’inflation monétaire et l’absence des bonnes politiques pour sortir les Congolais de la misère; 

– Congolaises et Congolais;

– Combattantes et Combattants de la plateforme ABA/MPCR;

– Chevaliers de la plume et de l’audiovisuel;

– Mesdames et Messieurs;

Lors de la création à Paris en France, le 27 novembre 1997 du Mouvement du peuple congolais pour la République, MPCR en sigle, ses Pères Fondateurs avaient pour objectif principal de traduire dans les faits et les actes les aspirations profondes et légitimes du citoyen congolais. 

Plusieurs péripéties ont émaillé la vie du parti. Et au fil des années, toujours en prenant soin de bien lire les signes du temps, et mû par le souci permanent de rechercher à n’importe quel prix le vrai, le beau et le bien, le parti a résisté à plusieurs vagues et tempêtes.

Malgré tout et grâce à Dieu, il a pu se faire entendre et marquer de sa présence sur la scène politique congolaise. 

A chaque étape de notre évolution, nous avons toujours été rejoints par des compatriotes qui portent le même idéal et qui sont déterminés à mener le même combat noble que nous, celui d’affirmer notre droit inaliénable et imprescriptible de nous organiser librement afin de développer, de promouvoir et de vulgariser nos idéaux politiques, économiques, sociaux et culturels.

Après une longue crise de légitimité, marquée par des conflits armés qui ont endeuillés le pays, les accords de Sun City ont ouvert la voie à la démocratisation de la République démocratique du Congo, notre cher et beau pays. 

Cet élan qui a été applaudi par toute la Nation doit nécessairement se poursuivre inlassablement pour le bien-être du peuple congolais. 

Ne pouvant pas nous opposer au courant de l’histoire, nous n’avons qu’à prendre des dispositions utiles en vue de participer aux élections, tout en nous préparant pour la bataille qui aura pour objectif d’accompagner notre pays dans l’instauration d’un véritable état de droit.

Conscients du devoir patriotique qui est le nôtre de traduire dans les faits et les actes quotidiens les aspirations profondes et légitimes du citoyen congolais, de donner à chaque membre de notre société la possibilité d’accéder au bonheur et à la joie de vivre dans la foi en Dieu tout en donnant sa contribution significative au destin de notre pays;

Le bureau politique du MPCR en concertation avec notre plateforme ABA/MPCR, après relecture des enjeux de l’heure et analyse des différents projets de société des candidats à la magistrature suprême, ont fait un choix judicieux porté sur le soutien de la candidature de Monsieur Moïse Katumbi Chapwe, à l’élection présidentielle du 20 décembre 2023. 

L’annonce de ce soutien s’effectue au moment où la République démocratique du Congo, traverse les moments les plus sombres de son histoire, un moment crucial où la guerre récurrente et interminable continue à sévir à l’Est du pays et dans des différents coins de la République. 

Certes, il est vrai que nous avons un pays potentiellement riche, le MPCR estime que la plus grande richesse que regorge la République ne se trouve ni dans son sol, ni dans son sous-sol, mais dans l’homme congolais, lequel doit être bien entretenu afin de répondre aux exigences de la mondialisation. 

A cet effet, il nous faut donc rester vigilant et unis pour cet objectif commun afin de proposer une alternative crédible au peuple congolais qui n’attend que les élections pour manifester son choix. Et nous savons avec lucidité, que ce choix sera celui d’une personne qui incarne le changement tant attendu par notre peuple, et cette personne c’est Moïse Katumbi Chapwe.

Appel à notre jeunesse? 

En ma qualité d’élu du peuple, conscient de la problématique de la relégation de la jeunesse de notre pays au stade d’attente, qui fait que cette jeunesse reste sans avenir, réduite aux basses besognes, subissant de ce fait la prostitution, la déperdition scolaire et tant d’autres traitements dégradant qui leur font perdre l’espoir de devenir élite de demain. 

Ainsi, je lance un appel pathétique à tous les jeunes en âge de voter, de bien vouloir se mobiliser autour du seul projet de société répondant aux attentes de tous les Congolais, celui porté par Monsieur Moïse Katumbi Chapwe.

Souffrez maintenant que je ne puisse résister à la tentation de vous dire un petit mot personnel. 

Ce petit mot de cinq lettres mais qui vaut son pesant d’or à savoir, Merci: 

– Merci d’avoir rehausser de votre présence à la cérémonie de ce jour; 

– Merci de m’avoir consacré une partie de votre temps précieux;

Que le bon Dieu bénisse notre pays et notre peuple! 

J’ai dit et je vous remercie! 

Fait à Kinshasa, le 23 novembre 2023

Honorable Jean Claude VUEMBA LUZAMBA

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page