Dossier à la UneDossier spécial électionsPolitique

RDC: Regroupement membre de l’Union sacrée, AAND obtient des sièges à l’Assemblée nationale après les arrêts de la Cour constitutionnelle

«Le chef de l’Etat peut compter sur et avec nous. Nous allons soutenir ses actions en votant des lois qui répondent aux préoccupations de nos populations en vue de déclencher le développement de notre pays», a déclaré révérend Michel Omba, repêché et proclamé député national élu sur la liste AAND après les arrêts de la Haute Cour sanctionnant le contentieux des législatives nationales.

La Cour constitutionnelle a confirmé les résultats des législatives nationales après avoir vidé les contentieux électoraux. Tout devient définitif et l’Assemblée nationale affiche presque complément en attendant de connaître le sort des circonscriptions électorales de Masisi, Rutshuru, Masimanimba, Kwamouth et Yakoma.

Au nombre de ceux qui ont engrangé les sièges figurent notamment les députés nationaux du regroupement politique membre de l’Union sacrée dénommé «Action des alliés nationalistes pour la démocratie», AAND, validés par la Cour constitutionnelle. C’est notamment Michel Omba Talohata du parti politique “Alternative pour le Congo -AC-” pour la circonscription électorale de la Tshangu, Frédéric Fikiri Assani du Front des nationalistes pour la solidarité et la démocratie -FNSD-, élu du Mont Amba dans la ville de Kinshasa et Ibrahim Nasibu Didier du -FNSD-, proclamé élu dans la circonscription électorale d’Ubundu dans la province de la Tshopo.

Interrogé par la presse, le révérend pasteur Michel Omba, a, au nom du regroupement et de ses deux autres ollègues rescapés, remercié le Dieu Très Haut pour la justice rendue par la Cour constitutionnelle en les rétablissant dans leurs droits bafoués par la Centrale électorale.

A l’en croire, «la Cour constitutionnelle n’a fait que dire le droit en respectant les choix de nos populations exprimés dans les urnes lors des élections combinées du 20 décembre dernier. La Haute cour s’est confirmée à la vision du Président de la République qui prône l’Etat de droit”.

Maintenant qu’il siège à l’hémicycle, le révérend Omba promet d’œuvrer avec ses collègues pour relever les défis et répondre aux attentes de la population par rapport aux promesses faites lors de la campagne électorale.

Le député AAND Frédéric Fikiri Assani

Tout en reconnaissant que le rôle des députés nationaux n’est pas de construire des infrastructures de base, mais légiférer, il promet d’exercer efficacement le contrôle du gouvernement afin que ce dernier s’acquitte de ses responsabilités en dotant «nos proovinces des infrastructures modernes».
Représentant de la population, le révérend Omba dit que les attentes de la Tshangu sont connues: il faut améliorer la desserte en eau et en électricité, construire des infrastructures de base: routes, écoles, hôpitaux etc.

«Certes la ville de Kinshasa est vaste et confrontée à de multiples défis. Mais le district de la Tshangu c’est environ 4 millions d’habitants qui ont contribué à l’élection massive du chef de l’Etat dans la capitale. Tshangu merite une attention particulière», a-t-il souligné.

Et de conclure: «Maintenant que nous sommes réhabilités sans nos droits pour siéger à Assemblée nationale, nous allons soutenir les actions du chef de l’Etat”.
Révérend Omba a saisi cette opportunité pour remercier la population d’avoir porté leur choix sur l’AAND afin de la représenter à la chambre basse du Parlement.

Natine K.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page