Dossier à la UneSociété

RDC : Nyamugabo a de quoi bomber le torse au Sud-Kivu

Le député national Claude Nyamugabo, élu du territoire de Kabare, dans la province du Sud-Kivu, a fait du développement intégral de sa base, son cheval de bataille. Au travers de la fondation qui porte son nom, le mieux élu de Kabare s’est dévoué, tout au long de l’année 2021, pour l’épanouissement de sa circonscription électorale où plusieurs défis étaient à relever.

Dès l’entame de l’année dernière, Me Claude Nyamugabo se lance dans une opération de lutte contre l’insécurité à Kabare et ce, par la distribution des Motorola aux leaders communautaires ainsi qu’aux chefs locaux, avant de procéder à la distribution des lampadaires pour procurer à ses électeurs, l’éclairage public. Soit dit en passant que ce projet s’étendra par la suite, sur l’ensemble du territoire de son territoire.

Le tableau de réalisation des actions à impact visible renseigne qu’en 2021, la Fondation Claude Nyamugabo a soulagé tant soit peu les difficultés des malades au centre de santé Espoir situé à Ihemba, en leur apportant des médicaments, des couvertures, des lits de malades, mais en payant également des factures pour plusieurs malades de ce centre, qui étaient sans moyens et ce, à la grande satisfaction de ces derniers. Et il ne s’est pas arrêté là. C’est ainsi que s’en suivra une concertation avec les notabilités locales, question d’examiner d’autres besoins sociaux de base et voir dans quelle mesure y apporter des réponses idoines.

A cet effet, il convient de souligner que la Fondation a élargi ses activités à Nindja où elle a procédé à l’établissement de l’éclairage public par l’installation des lampadaires, avant de se livrer à la distribution des instruments d’agriculture ainsi que des semences améliorées.

Un autre défi qui attendait Claude Nyamugabo, c’était celui de la communication. A ce sujet, sa fondation a mené un plaidoyer au profit des habitants de Nindja, en vue de désenclaver une partie du territoire de Kabare en assurant la couverture cellulaire de sa zone littorale grâce à l’installation d’une antenne de la société de communication Vodacom.

Le groupement de Kagabi a un bureau, tandis que la bataille de l’amélioration des salaires des enseignants est amorcée

Voilà des actions à impact visible et vérifiables sur le terrain. Les informations à notre possession informent que grâce aux activités de ladite fondation, l’inauguration du bureau du groupement de Kagabi est devenue aujourd’hui une réalité. Et d’ajouter que concernant les travaux de réhabilitation de fond en comble dudit bureau, ils ont été financés à hauteur de 6.ooo dollars par cette même fondation. Tandis que la bataille pour l’amélioration des conditions des enseignants a été amorcée. Dans ce chapitre, il nous revient qu’à l’issue de l’entretien entre Claude Nyamugabo et les enseignants de son territoire, ses multiples plaidoyers auprès des ministres de l’EPST et du Budget ont débouché sur une augmentation de 40.000 Fc sur l’enveloppe salariale des enseignants de ce secteur sur toute l’étendue du territoire de la RD-Congo, Kabare y compris.

Projet d’adduction d’eau potable, une réalité

Au-delà de 400 dollars déboursés par la Fondation Nyamugabo pour le financement des travaux de topographie en vue d’alimenter le village d’Ihemba en eau potable, informent les mêmes éléments, le village de Cirhindja n’est pas en reste. Il a été aussi doté des tuyaux complémentaires afin de poursuivre le projet d’adduction d’eau potable initié en 2020 sous la houlette et le financement propre de maître Nyamugabo. Dans le même ordre d’idées, il nous revient que certains ouvrages de ce mégas projet de 12.000 dollars américains ont déjà été livrés à la population lors des récentes vacances parlementaires du meilleur élu de Kabare aux législatives de 2018.

2021 était riche en termes de réalisations

Des sources proches de la Fondation Claude Nyamugabo renseignent que plusieurs autres activités ont été réalisées en 2021. Premièrement, il s’agit de l’octroi d’une enveloppe supplémentaire de 11.000 dollars aux Associations villageoises d’épargne et de crédit, appuyées financièrement par la fondation, lors des vacances parlementaires de son patron dans son fief électoral.

En deuxième lieu, il faut noter l’assistance en vivres et non-vivres aux étudiants de l’ISP/Bukavu victimes de l’incendie. A cela s’ajoute la diminution du taux de chômage, suivi de l’accompagnement des jeunes dans les services étatiques jusqu’à leur mécanisation. A en croire les mêmes informations, le cas le plus récent est celui des jeunes récemment mécanisés et ayant reçu leurs salaires comme agents à la direction provinciale de l’Environnement.

Sur cette liste figurent également en bonne place le don des sacs de ciment et autres outils de maçonnerie pour la construction de la CEV Mbonobono, l’achat d’une parcelle pour la délocalisation de l’Institut Burhembo, la remise de la dernière tranche pour la construction de l’autel de la paroisse Saint André de Mumosho dont le coût total des travaux était chiffré à 9.000 dollars.

L’énumération des actions d’éclat se poursuit avec l’achat de briques pour la construction du bureau du village de Nyantende et de la CEV Bukali, le don des ordinateurs au petit séminaire de Mugeri, le don en tôles pour la construction de l’église CEBCE Buhanga /Ludaha, l’acquisition de 3 bus pour le transport en commun de sa base de Kabare et, bien entendu, l’octroi d’une enveloppe s’élevant à 2.000 dollars comme contribution à la participation locale pour la construction de l’EP Kagabi par le Fonds social de la République. Et ce n’est pas tout, dans la mesure où dans cette rétrospective, il est fait mention de la poursuite de la création et du financement des Associations villageoises d’épargne et de crédit -AVEC- Mufa, Nshimbi, Ishungu, Kalulu, Mulua,…- ainsi que de la création des organisations paysannes comme: l’Association Bazize Rhuzusanye, Bazize Rhulwir’eka, etc. Et de préciser qu’à ce jour, l’on dénombre plus d’une centaine d’Associations villageoises d’épargne et de crédit à Kabare, chacune d’elles appuyée à hauteur de 500 dollars par la Fondation Claude Nyamugabo.

Pour rendre ces réalisations beaucoup plus éloquentes, il sied d’y ajouter le don des vareuses aux différentes équipes sportives du groupement de Mumosho et Mudusa, le don de 100 pupitres à l’EP Nyatende et puis, le financement de l’érection des ponts. Allusion faite au pont Ciridiro à Kabamba/Katana à hauteur de 2.500 dollars américains.

Par ailleurs, l’on se souviendra que les multiples réalisations de Claude Nyamugabo en 2021 -pour ne prendre que le domaine de l’éducation- lui ont valu une reconnaissance de l’Eglise catholique. Laquelle reconnaissance a été scellée par un diplôme de mérite portant la griffe de l’Archevêque de Bukavu, Monseigneur François Xavier Maroy Rusengo. Toujours aux côtés de sa base et main dans la main avec celle-ci, Nyamugabu a toujours gardé une oreille attentive à tout ce qui touche sa circonscription électorale. C’est le cas du cimetière controversé de Nyatende qui vient de trouver une solution. C’est à croire que sa communion avec ses électeurs de Kabare est désormais soudée au point qu’il ne se fatigue pas de prendre à cœur leurs doléances en faisant siennes, leurs difficultés.  

JeJe MBUYAMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer