Dossier à la UneJusticeNation

RDC : Firmin Mvonde jure d’assainir les Parquets

Le Procureur général près la Cour de cassation a réuni, jeudi 6 juin, l’ensemble des hauts magistrats de son Parquet au cours d’une réunion technique afin d’aborder des aspects relatifs à l’administration de la justice. Au cours de cet échange, le maître de l’action publique en RD-Congo a prêché «l’assainissement de la justice», évoquant notamment le rôle des hauts magistrats dans une justice plus équitable et plus active. «La Justice ne sera plus passive. Les antivaleurs, d’où qu’elles viennent, vont rencontrer les magistrats sur leur chemin» a prévenu Firmin Mvonde.

Dans son entendement, le PG Cassation entend «faire voir que la justice est désormais non pas celle qui était passive en train d’attendre que tombe ailleurs un son de cloche». Cette justice d’attaque sera ainsi «présente là où elle doit se trouver», a-t-il rassuré. Dans cette quête d’une meilleure justice, le ministère public au sommet n’a pas ménagé les magistrats qui devront également se montrer exemplaires. «J’ai voulu faire voir aux magistrats qu’ils doivent absolument se plier à la nouvelle vision du chef de l’État. Celui qui ne sera pas dans mon bateau se verra débarquer», a-t-il averti.

La réunion de ce jeudi marque surtout un nouveau départ pour une justice dont la «maladie» a été publiquement diagnostiquée par le magistrat suprême lui-même en fin d’année dernière. Désormais, Firmin Mvonde s’est ainsi lancé dans une thérapie, quitte à mettre hors d’état de nuire «tout ce qui sera de nature à noircir encore l’image de la justice». Bien plus qu’un rappel des troupes au sommet, ces nouvelles orientations sont censées être transmises aux parquets inférieurs, en plus des «mesures précédemment prises pour éviter que soit torpillée encore la justice».

Sur la ligne de mire du PG Cassation se trouve notamment les magistrats «extorqueurs» et les magistrats «concussionnaires». Objectif: mettre fin à la marchandisation de justic. «Ils vont nous rencontrer sur leur chemin», a insisté Firmin Mvonde, non sans afficher sa détermination de mener à bon port cette entreprise à même de «booster encore davantage et mettre de l’ordre» dans les parquets du pays afin d’être davantage aux aguets, notamment pour des crimes économiques de nature politique. Toutefois, a précisé le PG Cassation, tout cela devrait se faire dans les «règles de droit».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page