Dossier à la UnePolitique

Rassemblement: Olenghankoy refuse de désarmer et donne ses raisons

La guéguerre occasionnée par la restructuration du Rassemblement est encore loin de son dénouement. Opposé à la nomination du G7 Pierre Lumbi la tête du Comité des sages de cette plateforme déjà éclatée en trois franges, juste un mois après le décès d’Etienne Tshisekedi, jusqu’au-boutiste, Joseph Olenghankoy, chef de file d’une aile n’est pas près d’abandonner son combat: celui de voir la direction du Rassemblement confiée à une figure de l’Opposition pur jus dont il se réclame.
Même le ralliement de Gilbert Kikwama Kiakiziki à l’aile Félix-Lumbi ne le décourage pas. Il la banalise au contraire: «Ce ne sont pas les quelques défections monnayées qui me feront reculer. Je ne désarmerai pas parce que je suis un pur produit de Thisekedi dont je m’engage à honorer la mémoire et à perpétuer la lutte». Et celui qui se réclame de la descendance politique du Sphinx de remuer les cendres de l’histoire: «Souvenez-vous qu’entre 1990 et 1997, Mobutu avait presque débauché tous les opposants, et Tshisekedi n’est resté qu’avec une petite équipe de fidèles et tenaces parmi lesquels Joseph Olenghankoy. Donc ce qui arrive actuellement au Rassemblement me rappelle cette période inoubliable».
Pour lui, c’est donc du déjà vécu. Face à Pierre Lumbi et à la restructuration du Rassemblement, Olenghankoy ne désarme pas. Il est décidé à «vouloir et pouvoir se battre jusqu’à faire triompher la cause qu’il croit juste». Prié de commenter les contacts qu’entreprend le nouveau leadership du Rassemblement à Limete et à travers le continent, Olenghankoy répond que Birindwa, Nguz ou Kengo avaient fait autant à l’Union sacrée de l’opposition radicale mais Tshisekedi ne s’était jamais découragé pour autant.
En digne compagnon du lider maximo, il estime que ses presque quatre décennies dans l’Opposition ponctuées des dizaines d’emprisonnements, des centaines de villes mortes dont celle de septembre 2016, constituent la sève qui lui donne la force et le dynamisme nécessaires pour continuer à se battre pour le triomphe d’une Opposition basée sur les idées, les valeurs et la constance.
HRM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer