Dossier à la UnePolitique

Parfum de chaos en RD-Congo: le cardinal Monsengwo hausse le ton

 
Pour un coup de gueule, c’en est un. Dans un message publié vendredi sur le compte Twitter de l’Église catholique, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya se lâche en ces termes: « Le Congo n’est pas une plantation qu’un président a reçue de son père pour autant décider ce qu’il en veut ». Trop fort. Lisez plutôt.
 
« Le Congo n’est pas une plantation qu’un président a reçu de son père pour autant décider ce qu’il veut en faire. Un chef de l’état n’est pas indéboulonnable. Le peuple renâcle. On n’a plus besoin d’une dictature. On est dans une république où la corruption n’a plus de limites. Tout est conclu secrètement en avance.
On ne peut pas fermer les yeux sur l’enrichissement peu orthodoxe et despotique des gouvernants. On est résigné de voir des politiques qui travaillent mal mais qui veulent durer pour de nombreuses années au pouvoir. On veut la fin de la tyrannie. Le peuple ne demande que du pain, de la liberté et de la justice.
Le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer