Dossier à la UnePolitique

Muzito, le prophète

bibleLe Phare, Forum des As, Le Potentiel… Des grands tabloïds de la capitale RD-congolaise présentent tous l’ancien Premier ministre comme un prophète, soulignant que la gestion des élections des gouverneurs de nouvelles provinces confirme les craintes exprimées dans sa 7ème Tribune quant au succès de la réforme administrative des provinces
Après l’arrêt de la Cour constitutionnelle demandant au gouvernement de prendre des mesures exceptionnelles pour l’administration des provinces démembrées, consécutif à la difficulté qu’éprouve le gouvernement pour financer les élections des gouverneurs de ces nouvelles entités administratives, la 7ème Tribune d’Adolphe Muzito intitulée «les morts nés» lui vaut un traitement de faveur et l’étiquette de prophète dans la presse kinoise, séduite par la pertinence des réflexions de l’ancien Premier ministre sur cette réforme.«Muzito avait vu juste», a titré Le Potentiel paru lundi 14 septembre. Pour Le Phare, «L’histoire donne raison à Muzito». Forum des As encense, lui aussi, la clairvoyance de l’ancien Premier ministre sur ce dossier. Respect pour ce Muzito qui appelle la classe politique et l’élite RD-congolaise à contribuer, par la réflexion, à la marche du pays au lieu de s’engager dans les querelles politiciennes. Le député de Kikwit s’inscrit en faux contre, dit-il, les politiques de flou, d’impréparation et d’improvisation dont souffre le pays.
Blocage du démembrement: Muzito avait vu juste
«Des mort-nées ou des prématurées». C’est la métaphore donnée par ce Premier ministre honoraire Palu dans l’une de ses tribunes sur les nouvelles provinces. Force est de constater que les faits lui donnent entièrement raison aujourd’hui
Un coup d’œil sur le front de nouvelles provinces suffit pour constater de sérieuses difficultés à l’allumage. Des entités provinciales issues du démembrement n’existent jusqu’ici que de nom. Les raisons de ce qui a tout d’un bide? Pas la peine de les chercher très loin. L’ancien Premier ministre Adolphe Muzito avait chiffres et tableaux à l’appui, tiré la sonnette d’alarme quant au démembrement des provinces. Il avait même recouru à une métaphore qui aujourd’hui gagne en justesse. A savoir, des «provinces morts-nées ou des prématurées». La réalité conforte cette analyse prospective.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer