Dossier à la UnePolitique

Une mission de la Cenco mercredi à Lubumbashi pour étudier les dossiers Katumbi et Muyambo

Une commission ad hoc de la Conférence épiscopale nationale du Congo -Cenco- fait le déplacement de Lubumbashi ce mercredi pour étudier les dossiers Katumbi et Muyambo, rapportent des sources au Centre Interdiocésain.
Cette mission entre dans le cadre de la recherche des mesures de décrispation, un des volets des discussions directes entre les signataires et les non signataires de l’Accord du 18 octobre 2016.
Lundi, les parties ont trouvé un accord sur la gestion du Conseil national de suivi de l’Accord dont la présidence a été confiée à Étienne Tshisekedi, qui sera secondé par un praesidium composé des trois vice-présidents issus de la Majorité présidentielle -MP-, du Front pour le respect de la Constitution -FRC- et de l’Opposition politique partie du Dialogue de la Cité de l’Union Africaine.
La plénière du Conseil national de suivi de l’Accord comptera au total 28 membres: 9 de la MP, 6 du Rassemblement, 4 du FRC, 4 de l’Opposition politique, 2 de l’Opposition Républicaine de Léon Kengo et 3 de la Société civile.
Jusque-là, l’arrangement particulier reste muet sur le mode de nomination des animateurs et autres membres du Conseil national de suivi de l’Accord, désormais rangé au nombre d’Institutions d’appui à la démocratie.

Articles similaires

Fermer
Fermer