Dossier à la UnePolitiqueSociété

Lubaya à propos de la libération des prisonniers politiques: "Ce n'est pas un cadeau du gouvernement"

Le député UNC André Claudel Lubaya a posté un message sur sa page Facebook en réaction à la libération des prisonniers politiques ce vendredi par le gouvernement de la RD-Congo.
L’élu de Kananga parle, lui, de la libération des otages, demandant de monter la pression pour que la mesure soit étendue aux « gros poissons », notamment Jean-Claude Muyambo et Eugène Diomi Ndongala, estimant que cette décision n’est pas un cadeau. Ci après la réaction de Lubaya.
Opinion
Kinshasa libère des otages
Faisant l’objet d’une forte pression de la part de l’opposition politique, de la société civile et de la communauté internationale à cause du terrorisme d’État instauré en mode de gouvernement, Kinshasa a procédé cet après-midi à la libération de quelques otages qu’il détenait injustement depuis plusieurs mois. Christopher Ngoyi, Fred Bauma et Yves Makwambala figurent parmi le premier groupe des otages ainsi libérés.
Entre-temps, le gouvernement preneur d’otages continue à maintenir en captivité ceux que l’opinion considère comme de gros « poissons », à savoir Eugène Diomi Ndongala et Jean-Claude Muyambo. Certainement que les négociations vont se poursuivre pour que, comme les autres, ils recouvrent leur liberté sans verser la moindre rançon.
Tout en saluant ces mesures minimalistes, qui ne sont ni un cadeau ni un geste de bonne foi, la pression devra continuer pour que des poursuites judiciaires soient mises en branle contre tous ces individus qui se permettent de priver de liberté des citoyens dont l’opinion est légitimement contraire à la leur. C’est cela l’État de droit. La lutte continue contre le terrorisme d’État.
André Claudel LUBAYA
Député national

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer