Dossier à la UneNation

RDC : Lokondo appelle à l’évaluation de la décentralisation

Il est urgent d’évaluer l’ensemble de la question de la décentralisation en RD-Congo. C’est ce que pense Henri Thomas Lokondo Yoka, député national et acteur politique. Tout en saluant la décision courante du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi sur la commune controversée de Minembwe et l’installation toute aussi polémique de son bourgmestre, l’élu de Mbandaka appelle à la commission ad hoc, bientôt chargée de travailler sur les contours de cette affaire, de procéder d’abord à l’évaluation. Lokondo a le sentiment que cette réforme s’essouffle aussi à cause de cette «petite territoriale des originaires» qui a amenuisé l’unité et la cohésion nationales et créé des problèmes dans toutes les provinces. C’est ainsi qu’il souhaite vivement un débat général.

Pour ce député, les autorités doivent absolument juger l’opportunité de l’érection de toutes les communes non viables. Aussi, le cas de Minembwe devra pousser les autorités à bien réexaminer cette question. «La décision doit à mon avis être générale c’est-à-dire, elle doit faire l’objet de l’annulation de tous les décrets qui ont été pris pour mettre en place les autres communes rurales», déclare le député Lokondo dans une intervention à Top Congo FM.

Il estime qu’avec la commission que le Chef de l’État et le gouvernement ont décidé de mettre en place, c’est une occasion pour évaluer la décentralisation dans un débat de fonds et sincère. Il indique que cela a été conçu après trois cycles électoraux où les élections urbaines et municipales n’ont jamais eu lieu au pays. Henri Thomas Lokondo pense également que le cas de Minembwe doit tout mettre à plat pour voir les choses de façon responsable et non politicienne.

José BABIA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer