Dossier à la UnePolitique

Les postes des commissaires supprimés au Kongo central : remaniement imminent du gouvernement Mbadu

 

Le nouveau président inter fédéral du  PPRD Bas-Congo, Jacques Mbadu
Le Gouv’ du Kongo central, Jacques Mbadu

Suspension du staff dirigeant de la Régie provinciale d’encadrement des recettes -REPERE-, décision de supprimer les postes des commissaires dans le souci de comprimer les charges… Plusieurs sources évoquent de plus en plus un inévitable remaniement du gouvernement provincial du Kongo Central.

Le gouverneur du Kongo Central Jacques Mbadu a suspendu pour une durée de 30 jours le Directeur général, le Directeur général adjoint et les directeurs de la REPERE le 29 octobre dernier, sur décision du conseil des ministres. Il est reproché aux membres du comité suspendu leur incapacité d’élargir l’assiette et d’avoir consacré l’essentiel de leur mandat à se quereller. A ce jour, 99% des recettes provinciales sont payées par les droits spontanés, sans aucune pression, alors que la part des assujettis stagne à 1%.

Le ministre provincial des Finances Blaise Kiangala a été chargé de conduire provisoirement la REPERE alors qu’une commission d’enquête ministérielle a été mise sur pied pour approfondir les éléments d’information afin de permettre au conseil des ministres de prendre une mesure définitive, a-t-on appris. A en croire d’autres sources bien introduites au gouvernement provincial du Kongo Central, un remaniement pourrait intervenir avant fin novembre. «La nomination de Blaise Kiangala à la tête de REPERE est un signal fort», font remarquer ces sources.

On a également appris que la grande nouveauté serait la suppression des postes des commissaires, de plus en plus envisagée dans le souci de comprimer les charges de la province. Les arrêtés portant modification de l’organisation et du fonctionnement du gouvernement provincial du Kongo Central sont en cours de préparation au cabinet du gouverneur. On a ainsi appris que Mbadu se propose de renforcer le secteur de mobilisation des recettes en fusionnant les portefeuilles des Finances, de l’Economie, du Plan et du Commerce. Les sources précisent que l’actuel Commissariat au Plan sera englobé dans ce ministère qui pourrait avoir un nouveau patron.

AKM        

Articles similaires

Fermer
Fermer