Dossier à la UneNationPolitique

Kinshasa abrite la 12ème Conférence diplomatique

«Tous les chefs des missions diplomatiques de la RD-Congo à l’étranger reviennent à la Centrale pour se ressourcer autour du thème: ‘’La diplomatie au service du développement et de la paix’’», annonce le VPM Christophe Lutundula

Son isolement diplomatique brisé, la RD-Congo veut retrouver sa place dans le concert des nations. Scandale géologique, le pays de Lumumba fait l’objet de convoitise de par le monde entier et se positionne comme «pays solution dans la lutte contre le réchauffement climatique». Comme pour dire: «le cœur du monde bat en RD-Congo», mieux «l’avenir du monde dépend de la RD-Congo». Et le gouvernement de la République l’a bien compris. Dans un monde devenu «village planétaire» aux yeux de Macluhan, la RD-Congo ne pouvait jamais évoluer en solo.

Voilà pourquoi dès sa prise des fonctions, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a entamé des contacts et des tournées à travers le monde afin que les autres pays puissent accepter de coopérer avec la RD-Congo. Cette diplomatie agissante et efficace a payé au vu des partenaires qui se bousculent à la porte de la RD-Congo pour y investir dans plusieurs domaines. Du coup, le pays a pensé à organiser sa diplomatie en vue de vendre son image à l’étranger et attirer plus des investisseurs et des partenaires.

«Il y a quelque chose qui va se passer bientôt», annonce Christophe Lutundula, vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères. Il s’agit bien entendu de la 12ème Conférence diplomatique que la RD-Congo va organiser, 12 ans après, soit du 26 au 28 février 2022. «Tous les chefs des missions diplomatiques de la RD-Congo à l’étranger reviennent à la Centrale pour se ressourcer autour du thème: ‘’La diplomatie au service du développement et de la paix’’», clame le patron de la diplomatie RD-congolaise.

On apprend que ces assises seront ouvertes et clôturées par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi. Déjà, des affiches et des panneaux publicitaires annonçant cette messe diplomatique inondent les médias traditionnels et ceux en lignes. «Cette conférence est un lieu de rencontre de tous les diplomates avec le premier diplomate du pays. Nous devrions avoir un dialogue franc avec la Fédération des entreprises du Congo -FEC-, avec les institutions publiques dans le domaine économique, pour qu’on définisse les besoins du Congo en matière d’investissement, de partenariat dans tous les secteurs de la vie, de manière que nos diplomates portent cela à l’extérieur», révèle Christophe Lutundula.

Ces assises de Kinshasa vont constituer un moment pour tous les participants ci-haut évoqués de s’imprégner des axes prioritaires pour changer l’image de la diplomatie RD-congolaise et ouvrir davantage ce pays au monde. C’est la vision du Président de la République Félix Tshisekedi que le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Christophe Lutundula, va mettre en œuvre en organisant cette messe diplomatique.

Avec un thème évocateur, à savoir: «La diplomatie au service du développement et de la paix», les bases seront jetées pour déclencher un vrai développement en RD-Congo et surtout ramener la paix tant troublée surtout dans la partie est du pays où les rebelles nationaux et étrangers opèrent mais font face aujourd’hui à la puissance des forces de défense et de sécurité, appuyées par l’armée ougandaise, dans les deux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri où l’état de siège décrété est en cours.

«C’est ce lieu-là qui va nous permettre d’écouter le Président de la République, de recevoir ses orientations et surtout, de définir ce que nous devons faire pour que le Congo ne soit plus le porteur de mallette, un marché libre-service, non. Pour que le Congo soit le centre, le rayonnement, un pays où il fait beau vivre», rassure Christophe Lutundula. Le rendez-vous est donc pris du 26 au 28 février 2022, soit 3 jours d’intenses travaux.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page