Le gouvernement accorde 500 bourses aux étudiants

0

Bonne nouvelle pour les étudiants RD-congolais. Le gouvernement a décidé d’envoyer, à partir d’octobre prochain, 500 étudiants boursiers, chaque année, dans les meilleures universités d’Amérique, d’Europe et d’Asie au frais du Trésor public. C’est ce qu’a révélé Steve Mbikayi, ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire -ESU-, mercredi 6 juin 2018 lors d’une conférence de presse tenue à Kinshasa. Le ministre Mbikayi a, au nom du gouvernement, affirmé que le programme vise à faire face au déficit de l’élite universitaire dans le domaine des sciences et technologie. «En vue d’importer le savoir-faire scientifique et technologique, 500 bourses seront accordées aux étudiants chaque année pour les études à l’étranger», a rassuré le ministre de l’ESU, précisant que les bénéficiaires de ces bourses devront travailler pendant cinq ans pour l’Etat RD-congolais, avant que leurs diplômes ne leur soient octroyés. «Ces boursiers de premier, deuxième et troisième cycles vont aller étudier dans les meilleures universités étrangères pour pouvoir importer le savoir et le savoir-faire en RD-Congo», a expliqué le ministre Steve Mbikayi. Il a poursuivi que: «les élèves qui vont briller au concours de l’excellence qu’on va organiser au pays -qu’on a commencé cette année- seront également concernés. Les surdoués bien sûr!». Satisfait, un étudiant tout en remerciant le ministre Mbikayi, pense que le peuple RD-congolais doit encourager les bonnes initiatives venant de part et d’autre. «L’idée de Son Excellence Monsieur le ministre est géniale. Merci, Excellence!», a-t-il félicité le ministre de l’ESU. Et de renchérir: «Si tout était conçu dans ce sens, le pays irait de mieux en mieux. Sincèrement, vous êtes parmi les rares soucieux du développement de notre pays. Voilà les empreintes dont la RD-Congo en a besoin».  Par ailleurs, en octobre 2017, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire avait lancé l’opération d’inscription à la bourse de Solidarité nationale et de l’excellence de l’ESU. Ce projet vise à revaloriser certaines filières scientifiques moins fréquentées, mais qui sont essentielles pour hisser la RD-Congo au rang des pays émergents.

Christian BUTSILA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom