Dossier à la UnePolitique

Félix et Lumbi font leur première sortie et comptent leurs troupes, Katumbi appelle les dissidents à revenir dans les rangs

Ils sont aux commandes d’une aile du Rassemblement, celle qui se réclame d’Etienne Tshisekedi et a des vues sur la mise en œuvre de l’Accord de la Saint Sylvestre. Ils veulent envisagent bel et bien de prendre la Primature et la présidence du Conseil national de suivi de l’Accord comme deux possibles échéances avant les défis de l’alternance et du changement démocratique en RD-Congo. Ce jeudi à Limete, Félix Tshisekedi, le président du Rassemblement, et Pierre Lumbi, président du Comité des sages, ont pu réunir leurs troupes, leurs soutiens dans la rude épreuve engagée contre deux autres ailes dissidentes, notamment la frange rangée derrière Joseph Olenghankoy et Bruno Tshibala ainsi que la faction conduite par Patrick Mayombe et Clément Kanku.
Un premier rendez-vous réuni quelques heures après le retour au bercail du député national Gilbert Kiakwama, qui a décidé de tourner le dos à Olenghankoy, auquel ont pris part, à en croire Olivier Kamitatu, «toutes les composantes du Rassemblement soudées autour de Félix Tshisekedi pour un nouvel élan en vue de la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre».
Une première sortie également saluée par Martin Fayulu, flatté par la fin de la recréation, et par un tweet de Moise Katumbi, appelant les derniers dissidents à revenir dans les rangs.
A l’issue de cette réunion, une déclaration signée Félix Tshisekedi dans laquelle les composantes ont procédé à la présentation officielle du nouveau leadership, réitéré les engagements pris par tous les membres à la Conférence de Genval afin de relever le défi de l’alternance et du changement démocratique… et interpelé «le pouvoir en place quant à sa responsabilité dans le blocage de la sortie de crise» avant de le mettre «en demeure de prendre conscience de la gravité de la situation politique actuelle qui conduit le pays inexorablement au chaos».
Pour le Rassemblement, l’Accord du 31 décembre «est actuellement l’unique source de légitimité des dirigeants de toutes les Institutions politiques de la République Démocratique du Congo, en ce compris le Président de la République».
Félix Tshisekedi a ainsi été chargé de prendre contact avec toutes les partenaires concernés en vue de la finalisation et la signature de l’arrangement particulier dans le plus bref délai.
YA KAKESA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer