Dossier à la UnePolitique

Enrôlement d’électeurs au Kongo central: la CENI poursuit la mobilisation des parties prenantes

Bien avant le début des opérations de la révision du fichier électoral, la Commission électorale nationale indépendante -CENI- a toujours prôné la participation de toutes les parties prenantes. Elle s’est engagée à une sensibilisation beaucoup plus efficiente. Cependant, dans la province du Kongo Central la sensibilisation à l’enrôlement laissait à désirer. Pour y remédier, la CENI a responsabilisé son Secrétaire exécutif provincial, Bernardine Kitondo. Elle a manifesté sa joie d’enseigner sur les stratégies de sensibilisation des électeurs en général et des femmes en particulier au cours d’un rassemblement… Pour Kitondo, ces stratégies de sensibilisation sont mises en place en vue d’assurer une forte adhésion des RD-Congolais, jeunes et vieux, non seulement à l’enrôlement mais également et surtout à une participation effective au scrutin comme candidats ou électeurs.
Au Kongo central, Bernardine Kitondo, Secrétaire exécutif provincial, s’active pour inciter la population du Kongo Central à s’enrôler massivement. Conformément à la mission reçue de la hiérarchie de la centrale électorale, après avoir constaté la faible mobilisation dans cette province, Kitondo est sur tous les fronts prêchant enrôlement. Elle poursuit avec attitude la mobilisation des parties prenantes au processus électoral en prévision d’une participation massive de la population à l’opération de la révision du fichier électoral et au scrutin comme candidat ou électeur.
Kitondo, au cours d’un cadre de concertation dans la ville portuaire de Matadi, a exposé sur les stratégies de sensibilisation des électeurs en général et des femmes en particulier. Elle a dévoilé des stratégies nécessaires conçues par la CENI en vue de s’assurer d’une participation massive de la population au processus électoral. Aussi, Kitondo a fait un état de lieu de l’évolution de la révision du fichier électoral sur l’ensemble de différentes circonscriptions de la province du Kongo Central.
Statistiques à l’appui, Bernardine Kitondo a mis en avant-plan le succès récolté par le processus depuis son lancement en juillet 2016 dans la province pilote du Nord-Ubangi. «L’actuelle révision du fichier électoral a réussi à enregistrer plus de 24 millions d’électeurs et s’étend désormais sur 24 provinces dont le Kongo Central», a-t-elle signifié tout en rappelant à l’assistance que la CENI a arrêté quelques dispositions pour encourager la participation des femmes. «Pendant la semaine, chaque Centre d’inscription organise deux files d’attente, l’une dédiée aux hommes et l’autre aux femmes, le dimanche est considéré comme une journée dédiée en priorité à l’enrôlement des femmes. Pendant ce jour, les femmes qui se présentent au Centre d’inscription sont reçues en priorité. Les préoccupations des participants ont notamment porté sur les pièces à présenter, les informations à fournir au Centre d’inscription par les requérants, les dispositions prises par la CENI pour empêcher l’enrôlement des étrangers», a-t-elle fait savoir.
La province du Kwilu a accueilli également ces opérations
C’est depuis le 1er juin dernier que la CENI a rendu effectif l’enrôlement des électeurs dans le territoire de Bagata, dans la province du Kwilu. Bien avant de s’adresser à la foule venue nombreuse à la cérémonie de lancement, le secrétaire exécutif provincial a laissé entendre que pour les opérations en cours, la CENI attend enrôler 257.514 électeurs. Il ne s’agit ici, indique-t-elle, que des estimations qui peuvent être dépassées largement comme l’ont fait d’autres territoires dans les provinces où la révision du fichier électoral a déjà pris fin.
Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer