Dossier à la UnePolitique

La CPI reconnait également le député MLC Babala coupable de subornation de témoins

Le député MLC Fidèle Babala, élu de la Tshangu à Kinshasa, a été également reconnu coupable d’atteinte à l’administration de la justice mercredi 19 octobre par la Cour pénale internationale. Il était aux côtés de quatre autres accusés dont son mentor Jean-Pierre Bemba, tous reconnus coupables.
Babala, l’ancien chef militaire Bemba, les avocats Aimé Kilolo et Jean-Jacques Mangenda ainsi que le témoin Narcisse Arido étaient accusés de subornation de témoins.
Ils étaient concrètement accusés d’avoir fabriqué ou présenté à la CPI de faux documents afin d’obtenir l’acquittement de l’ancien seigneur de guerre jugé pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.
La CPI les a tous reconnus coupables « d’atteintes à l’administration de la justice » qui se traduit par « la subornation intentionnelle de 14 témoins de la défense et la production intentionnelle de faux éléments de preuve », a précisé un communiqué de la Cour publié peu après le rendu du jugement.
Bemba a été condamné à 18 ans de prison dans l’affaire principale et a interjeté appel.
AFN

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer