Côté opposition, tous les ténors ont adressé un message après l’acquittement du chairman, Olivier Kamitatu, visiblement tétanisé, a tweetté tardivement

0

Pendant que dans les communes de la ville de Kinshasa et dans certaines villes de l’intérieur du pays, des scènes de joie et d’allégresse ont accompagné la publication de cette nouvelle, dans les rangs des anciens Bembistes, les réactions semblent plutôt mitigées. Autant les uns qui étaient à ses côtés  applaudissent des deux mains ce verdict, autant les autres qui ont pris de l’envergure politique sous sa bannière ont superbement ignoré l’événement. En tête, Olivier Kamitatu, le vieil ami, le plus qu’un frère, le tout premier secrétaire général du MLC, parti qui l’a propulsé au perchoir de l’Assemblée nationale 1+4! OK s’est d’abord contenté de relayer le tweet de Moise Katumbi dont il est devenu le directeur de cabinet et porte-parole après des années passées dans la ceinture de Kabila avant de se décider de tweeter tardivement. Chaque acteur politique ayant côtoyé Bemba semble, face à sa conscience, ressasser tous les faits et gestes ayant conduit à l’emprisonnement du chairman, son soutien, son reniement ou sa défection. Dans la gerbe d’opinions, les Tweet de Delly Sessanga, lui aussi désormais proche de Katumbi, et de Germain Kambinga, passé également dans un gouvernement sous la bannière de Kabila, ont marqué les esprits. Les anciens secrétaires généraux François Mwamba et Thomas Luhaka paraissent avoir superbement ignoré l’événement. Comme Kamitatu, Sam Bokolombe, ancien DG 1+4 de la DGI s’est lui aussi limité à retweeter le message de Katumbi. A Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, la population a improvisé une marche pour savourer cet acquittement. Nous vous proposons les réactions à chaud des hommes politiques RD-congolais après le verdict de la CPI en commençant par le concerné, le chairman du Mouvement de libération du Congo -MLC.

Tino MABADA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom