Dossier à la UneNationSociété

Corniche: Sakombi se déploie, il entreprend de reprendre le terrain de la zone 3

Ministre des Affaires foncières, Aimé Sakombi Molendo, ne fait pas dans la dentelle pour la matérialisation du projet de construction d’une corniche à Kinshasa. En ce sens, il s’est associé avec le ministre d’Etat à l’Urbanisme et habitat, Plus Muabilu Mbayu, pour récupérer le site de la baie de Ngaliema, longtemps spolié, occupé et bâti illégalement et anarchiquement par des entreprises privées et certaines personnalités politiques RD-congolaises.

«Alertés sur des lotissements pirates», les deux membres du gouvernement ont été en visite d’inspection le samedi 25 septembre 2021 sur ce site, déclaré non ædificandi et faisant partie de la zone 3 du projet de Corniche, pour ainsi prendre des mesures qui s’imposent. Ce, étant donné qu’il s’agit d’une «zone appelée à être expropriée sur décision du Conseil des ministres. Le promoteur est en train de se préparer pour ce faire».

Formel, sûr de lui et fort de la bonne information dont il dispose, Sakombi Molendo a soutenu que tous ceux qui construisent sur ce site, n’ont pas obtenu au préalable l’autorisation de bâtir. «A ma connaissance, aucun titre foncier n’a été délivré. Comment on peut construire sans autorisation de bâtir?», s’est interrogé le patron des terres RD-congolaises, signifiant que «c’est la grande bataille menée par mon collègue pour le côté urbanistique et moi pour le côté foncier. C’est une expropriation pour cause d’utilité publique, donc le travail avait déjà été fait, il était question seulement que le promoteur disponibilise les fonds tel que prévu par le Conseil des ministres pour avancer».

Poursuivant sur la même lancée, Sakombi et Muabilu ont annoncé des démarches pour obtenir la suspension des travaux de construction sur ce terrain. «En ce moment-là, les propriétaires vont se dévoiler avec leurs documents», a estimé le ministre des Affaires foncières. Au terme de l’inspection, le min’Etat à l’Urbanisme et habitat, Plus Muabilu Mbayu, a appelé les occupants du site à se présenter avec leurs documents en règle, pour se mettre en ordre avec l’Etat RD-congolais et ainsi éviter de perdre leurs portions de terre et de gaspiller surtout leurs investissements. Il n’entend surtout ni faiblir ni fléchir pour conduire à bon port son combat pour la récupération de biens immobiliers appartenant à l’Etat.

Laurent OMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer