Dossier à la UneDossier spécial électionsPolitique

CENI : Denis Kadima en visite d’inspection sur terrain

Le patron de la Centrale électorale s’est rendu, pour cette première visite, au SEP/Kinshasa, à l’antenne de Kinkole et aux entrepôts de l’Aéroport international de N’Djili

Le travail de terrain pour s’enquérir des réalités auxquelles font face ses services a commencé. C’est ainsi que le président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, Denis Kadima Kazadi, a visité, jeudi 11 novembre, le Secrétariat exécutif provincial -SEP- de Kinshasa installé dans la commune de Limete, puis à l’Antenne de la Centrale électorale située à Kinkole, dans la commune de la Nsele, avant de boucler sa première visite par les entrepôts jouxtant l’Aéroport international de N’Djili.

C’était une occasion pour le président de la Centrale électorale, accompagné de quelques membres de son cabinet, d’échanger avec le personnel de ses différents démembrements de la CENI ainsi que les gestionnaires des entrepôts où sont logés l’ensemble de matériel et des équipements.

À l’étape de SEP, Annie-Marie Mukwayanzo, responsable de ce service, s’est dit honorée par la première visite de terrain de Denis Kadima et lui a souhaité, au nom du personnel, un fructueux mandat. «Nous savons que vous êtes rodé dans ce domaine et nous sommes là pour vous accompagner», a-t-elle indiqué, avant de présenter une liste non-exhaustive des problèmes auxquels son équipe et elle sont confrontés au quotidien. Elle a cité, entre autres la vétusté des locaux et les difficultés de mobilité des agents.

En réaction à ces propos, Denis Kadima a mis en avant son engagement en vue d’y remédier. Ce qui justifie sa descente sur les lieux pour s’imprégner des conditions de travail de ses collaborateurs. «Nous sommes activement engagés à apporter des solutions. Je suis venu avoir une idée concrète des réalités des agents de la CENI. Mon équipe et moi sommes en pleine période d’imprégnation pour arriver à établir un état des lieux structuré. Mais nous allons trouver des solutions qui exigent des réponses immédiates. Il est certes vrai que tout n’exige pas de l’argent, mais en nous mettant ensemble, nous pouvons trouver des solutions», a-t-il souligné.

A l’antenne de Kinkole, un accueil chaleureux a été réservé au président de la CENI. Ceux qui y œuvrent, ne se sont pas seulement limités à exposer leurs doléances, mais ils ont proposé des pistes de solutions. Denis Kadima a affirmé être disposé à prêter une attention particulière à leurs desiderata. «Je vous écoute et reste à l’écoute», a-t-il indiqué. Denis Kadima a bouclé sa visite aux entrepôts où, pendant près d’une heure, il a fait le point avec les gestionnaires au niveau central et local.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer