Dossier à la Une

Boshab-Katumbi: sacrée allure

Le Vice-premier Ministre, Evariste Boshab et le Gouv' Moise Katumbi
Le Vice-premier Ministre, Evariste Boshab et le Gouv’ Moise Katumbi
Le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur l’a pleinement associé dans sa mission d’itinérance et sa campagne de règlement des conflits communautaires à Malemba Nkulu et Nyunzu. Le gouverneur s’est senti ragaillardi. De quoi parler d’une rencontre entre hommes d’Etat
A la veille de l’installation des nouvelles provinces, une collaboration entre différents acteurs de la classe politique ne peut que favoriser le bon déroulement de cette opération prévue par la Constitution. La politique a repris ses droits.  
Entre Evariste Boshab et Moise Katumbi, le courant passe très bien. Une chaude poignée de main. Puis une photo de famille, peut-être l’une des rares avec une personnalité venue de Kinshasa depuis ces derniers mois, a été prise dès la descente du régulier de Korongo Airlines qui a atterrit lundi 6 avril à 23 heures locales sur la piste de la Loano.
Cette belle image a, par ces temps de découpage territorial, doublé des conflits communautaires entre les peuplements bantous et pygmées, sacrée allure: la collaboration et la présence immortalisée, côte à côte, du vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, du gouverneur du Katanga ainsi que du ministre de la Défense et anciens combattants Ngoy Mukena, la veille d’une réunion de sécurité tenue à Lubumbashi, au siège du gouvernement provincial et de la mission de paix à Malemba Nkulu et Nyunzu, où bantous et pygmées sont à couteaux tirés.
Une rencontre inédite, la première qui ait lieu dans la capitale du cuivre depuis que Boshab a pris les commandes du ministère de l’Intérieur en décembre dernier. Des belles images. Comme l’atteste cette photo prise et publiée par «AfricaNews».
Katumbi a personnellement fait le déplacement de l’aéroport pour accueillir Boshab et Ngoy Mukena, dépêchés au Katanga par le gouvernement central. But de leur mission expliquée par le VPM: «Je suis en itinérance. Je suis venu à Lubumbashi parce que c’est justement le moment choisi pour y venir. Je ne m’arrêterai pas ici. Je me rendrai aussi à Kalemie, Kolwezi et Likasi. Il y a des problèmes de cohabitation entre différentes communautés. J’irai là pour trouver la solution qui s’impose. Je ne suis pas seul. Je suis accompagné par le ministre de la Défense et anciens combattants qui m’accompagne dans cette mission», a déclaré Boshab devant la presse, recommandant la discipline à la Police, surtout en cette période préélectorale.
Peu après cette déclaration, Katumbi a accompagné le VPM et sa délégation à l’hôtel Karavia pour une petite séance de briefing. Le lendemain, le gouverneur a répondu présent à la réunion de sécurité présidée par Boshab. De quoi parler d’une rencontre entre hommes d’Etat. On a ramené l’Etat au centre du jeu. La réunion a consisté à passer en revue toutes les questions sécuritaires et établir le routing.
Ce mercredi, la mission se rend à Kalemie, dans le Tanganyika, où elle est attendue. Elle précède l’installation des nouvelles provinces, où une collaboration entre différents acteurs de la classe politique ne peut que favoriser le bon déroulement de cette opération prévue par la Constitution. Des initiatives à saluer et à poursuivre.
AKM    

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer