Dossier à la UneNationSociété

Après la pluie torrentielle, Kinshasa pleure ses morts

Kinshasa est en deuil. La pluie torrentielle qui s’est abattue sur Kinshasa dans la nuit du lundi 25 à mardi 26 novembre, a causé d’importants dégâts matériels et des pertes en vies humains dans plusieurs communes de la capitale RD-congolaise. Faisant l’intérim du gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka en mission de services, le vice-gouverneur Néron Mbungu Mbungu a, tôt le matin, fait la ronde de différents sites touchés pour s’imprégner de la situation. Première étape de sa visite: le pont jeté sur la rivière qui sépare les communes de Lemba et Ngaba détruit par les eaux de pluie ainsi que des parcelles inondées. Puis, Néron Mbungu s’est rendu dans la commune de Lemba. Sur place, il a d’abord constaté l’écroulement du caniveau construit le long de la route Biangala près du camp Bumba. Ensuite, le deuxième citoyen de Kinshasa a poursuivi sa tournée aux quartiers Salongo, Livulu et Mbanza Lemba où une dizaine de personnes sont mortes à la suite de l’écroulement de leurs maisons respectives. Selon les habitants de ces quartiers sinistrés, il y aurait plusieurs morts dans la mesure où d’autres corps étaient encore sous les décombres. Le constat fait par Néron Mbungu à Mbanza Lemba est plus que désolant. Des maisons sont ensevelies suite aux inondations et érosions causées par l’éboulement d’une montagne d’immondices. Sur place, le vice-gouverneur de la ville a disponibilisé des moyens pour que les dépouilles mortelles soient déposées à la morgue. En outre, l’autorité urbaine a promis l’assistance de l’Hôtel de ville de Kinshasa aux familles éprouvées ainsi qu’aux blessés qui sont internés, pour l’instant, dans des centres médicaux pour les soins. Néron Mbungu a aussi visité l’avenue Université, précisément à l’endroit où la route est coupée en deux par une érosion qui a pris des allures inquiétantes. A ce jour, plus moyen d’attendre l’Université de Kinshasa via cette route. Accompagné du ministre provincial de l’Environnement assumant l’intérim de son collègue de l’Intérieur et sécurité, Tenge Te Litho, du Commissaire provincial de la Police, le Général Sylvano Kasongo ainsi que de quelques bourgmestres des communes touchées par cette catastrophe, le vice-gouverneur Néron Mbungu a poursuivi sa visite d’inspection dans d’autres coins de la ville pour continuer à constater les dégâts. Selon le ministre près le gouverneur de la ville et porte-parole du gouvernement provincial, Charles Mbuta Muntu, une réunion d’urgence devrait avoir lieu autour du vice-gouverneur, au terme de laquelle un communiqué final devrait être fait.

Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer