Dossier à la UneEcofin

Accès à l’électricité: Muhanzi s’y attèle

Le patron des Ressources hydrauliques et électricité a présenté publiquement un recueil des textes légaux et réglementaires de ce secteur vital en vue de booster son rayonnement dans les normes requises

Si Stanley avait dit en son temps: «Sans chemin de fer, le Congo ne vaut pas un Penny», il est aussi attesté de nos jours que «sans électricité, la RD-Congo aurait du mal à s’industrialiser et à se développer». Du coup, l’accès à l’électricité devient l’un des défis majeurs à relever dans le premier quinquennat de Félix Tshisekedi. La question est prise au sérieux par le ministre d’Etat en charge des Ressources hydrauliques et électricité, Eustache Muhanzi, qui, à ce sujet, se veut pragmatique.

Lundi 8 février, il a présenté un arsenal légal et règlementaire de son secteur afin que nul ne l’ignore. Il s’agit d’un recueil contenant au total 7 décrets, 2 arrêtés interministériels, 10 arrêtés ministériels, un cahier des charges général des activités du secteur de l’électricité ainsi que les modèles de contrats de concession et de délégation de la gestion des licences, des autorisations et des agréments des prestataires de services.

A cette occasion, le patron des Ressources hydrauliques a démontré le rôle moteur de l’énergie dans le développement industriel, économique, social et culturel des pays du monde et de la RD-Congo en particulier. «C’est à ce titre que le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi et l’ensemble du gouvernement de la République, ne ménagent aucun effort pour relever le défi de l’amélioration de la desserte en électricité en phase avec les objectifs de développement durable à l’horizon 2030», a déclaré Eustache Muhanzi.

Cette présentation au public de l’arsenal légal et réglementaire du secteur de l’électricité tombe à point nommé pour permettre aux investisseurs d’en prendre connaissance et de s’engager en toute connaissance de cause. Cette règlementation est restée souvent méconnue par les intervenants dans ce secteur.

L’acte posé par Eustache Muhanzi s’inscrit dans le cadre de la vulgarisation et de sensibilisation sur les réformes dans le sous-secteur de l’électricité. «C’est pour rassurer les investisseurs de la détermination du gouvernement d’offrir au pays, une desserte équitable du courant électrique en RD-Congo», a-t-il fait savoir, non sans encourager «toutes les parties prenantes pour l’élaboration de ces outils visant à promouvoir le secteur de l’énergie».

C’est au sujet de la libéralisation du secteur de l’énergie, considérée comme une occasion propice pour les investisseurs d’utiliser ce grand potentiel énergétique de la RD-Congo, qu’Eustache Muhanzi a organisé cette matinée sur son secteur. A cette occasion, l’Agence nationale pour la promotion des investissements -ANAPI- n’a pas manqué de mettre à la disposition des investisseurs des outils nécessaires de compilations de tous les textes en matière de l’électricité, notamment le vade-mecum fiscal, le recueil des textes, le cahier sectoriel de l’électricité.

Présent à ces assises, le vice-Premier ministre en charge du Plan, Élysée Minembwe, a salué les efforts fournis par le gouvernement dans l’amélioration de la desserte énergétique par le biais du ministère des Ressources hydrauliques et électricité.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer