Dossier à la UnePolitique

Katumbi demande et obtient un report d'audience

Informations de la mi-journée à propos de l’audience de Moïse Katumbi à Lubumbashi

B

Bureau de Moïse Katumbi
à
Il y a 42 minutes

Détails
Madame, Monsieur,

Suite à la nouvelle audience de Moïse Katumbi au parquet général de Lubumbashi, voici les informations du milieu de la journée.
1. Moïse Katumbi s’est rendu aujourd’hui au parquet général afin de demander un report d’audience. Il est actuellement à son domicile.
2. Il a été accompagné par ses soutiens et ses proches, ainsi que par un groupe de femmes habillées en blanc et portant des pancartes « Je Suis Moïse ». Il est arrivé aux alentours de 11h30.
3. Un important dispositif de sécurité a été déployé par les forces de l’ordre. La présence policière a triplé et plusieurs barrières ont été mises en place afin de quadriller l’ensemble du centre ville. Les magasins entourant le Palais de Justice ont été fermés.
4. En dépit de cet important dispositif, une foule massive, beaucoup plus importante que lundi et mercredi, s’était rassemblée dans la matinée en soutien à Moïse Katumbi, comme en témoigne les photos jointes à cet email.
5. Peu de temps après l’arrivée de Moïse Katumbi, la foule a été violemment dispersée par le biais de gaz lacrymogène et jets de pierre des forces de l’ordre. Christian Mwando, député national et membre du Front Citoyen 2016 ainsi que le frère de Moïse Katumbi, Abraham, ont été blessés avant de pouvoir entrer au parquet. Des femmes accompagnant Moïse Katumbi ont été rouées de coups et arrêtées. Des avocats volontaires mobilisés ont également été aggressés.
6. Nous sommes inquiets de cette répression disproportionnée de la police face à une foule pacifique. Nous nous interrogeons sur les motivations de ces agissements qui peuvent avoir des  conséquences dramatiques.
Nous avons des informations concernant des personnes blessées et vous tiendrons informés des rebondissements. Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer