EducationMédiasSociété

CSAC: l’atelier de formation sur «Fact-checking» tire ses rideaux

Le concept «Fact-checking» a résumé, du mercredi 22 au jeudi 23 juin 2022 au Centre d’étude pour l’action sociale -CEPAS- de la Gombe, l’atelier sur le renforcement  des capacités à l’attention des observateurs-analystes du Centre de monitoring des médias congolais -CMMC. Organisée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication -CSAC- avec l’appui technique d’Internews et d’autres partenaires, cette formation de deux jours a connu la participation des responsables du CSAC et des journalistes avec comme thème: «Fact-checking: détection  de l’intox et de l’infox dans les contenus médiatiques».

Face aux professionnels des médias et différents invités présents en la salle, Ange Kasongo Adihe, formatrice du Fact-checking, «vérification des faits» en français, a expliqué l’importance de prendre part à cette série de formations avant de livrer quelques astuces. «Tout le monde prétend être capable de faire notre métier du journalisme. On a même perdu le monopole de l’information dans la communauté. C’est maintenant à nous de faire la différence sur le terrain dans notre manière de collecter, traiter et diffuser l’information. Nous avons une mission qui est d’éclairer l’opinion sur l’information de qualité avec des sujets précis», a-t-elle fait savoir.

Et de poursuivre: «il est temps pour nous de lutter contre les fakenews en ce moment où tout le monde est libre d’informer le public à travers des réseaux sociaux. Toute information qui circule dans nos téléphones n’est pas forcément vraie. Et, le journaliste est dans l’obligation de se réinventer et le fact-checking est l’une des pistes importantes pour les journalistes de montrer de quoi ils ont capables».

Au cours de cet atelier d’apprentissage, les participants ont pu prendre connaissance du fact-checking et faire le tour des outils disponibles afin de réaliser une recherche de photo inversée, analyser des images comme vidéo et leurs retouches ou montages éventuels.

Les apprenants ont pu expérimenter comment au mieux organiser et utiliser différentes extensions afin de retrouver une source de première main. Ils ont discuté des éléments nécessaires à la composition d’un article de fact-checking efficace: des sources vérifiées, des données statistiques, des citations et autres… Ils ont également échangé sur la prudence qui est de mise dans le fact-checking avant la publication d’un article. Sourire aux lèvres, les membres du CSAC, journalistes et animatrice ont pris des photos de famille à la fin de la formation.

Triomphe EFONGE              

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page