EcofinJusticeSociété

OGEFREM: Après le DG Sayiba, le financier Ilunga aux arrêts

24 heures seulement après l’arrestation du Directeur général de l’Office de gestion du fret multimodal -OGEFREM-, Patient Sayiba, le Directeur financier de cette entreprise, Dominique Ilunga, a été à son tour interpellé mardi 15 septembre au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa Gombe.

Placé sous mandat d’arrêt provisoire pour détournement présumé de deniers publics, Sayiba devra justifier 7 millions USD pour les travaux de construction du port sec de Kasumbalesa, dans la province du Haut Katanga.

Certaines indiscrétions rapportent que le présumé Sayiba serait au cœur d’un autre scandale avec un détournement d’USD 14 millions destinés à la formulaire électrique pour les importations. Ce qui atteste la mise en garde vue du Directeur financier.

Pour sa part, le DG de l’OGEFREM reconnait n’avoir reçu que le crédit d’USD 3 millions de la banque Afriland. Dans une correspondance, le comité de crédit de la Direction générale d’Afriland avait même donné son avis favorable après la présentation du dossier au conseil d’administration. Y aurait-il un autre document incriminant Patient Sayiba? Selon quelques agents et syndicalistes, ce sont plutôt les ennemis du DG qui ont donné un mauvais rapport au Président de la République Tshisekedi.

Les informations en notre possession renseignent par ailleurs que dans un autre groupe de syndicalistes qui combattent le DG arrêté, il existe un certain Nazaire Moko, ancien cadre licencié. Un cas à suivre de près.

Ces syndicalistes qui se réjouissent de la décision de la justice ont même saisi le Chef de l’État ainsi que les différentes personnalités pour dénoncer un mouvement créé pour esprit d’insubordination envers la hiérarchie du pays.

J. B

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer